PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév

par PCSCP.
Mis à jour le samedi 14 février 2015

L’association "Pour les Chambaran Sans Center Parcs" tient à signaler son extrême inquiétude quand à la violence physique et verbale qui se manifeste OUVERTEMENT à Roybon.

Ce qui se joue aujourd’hui est tout simplement une atteinte grave à notre république et à notre démocratie.

Alors que des citoyens, dans l’intérêt général, ont décidé, sur un site PRIVE, de bloquer des travaux précipités qui causeraient des dégâts irrémédiables, alors même que le tribunal administratif a émis un doute sur la validité de l’arrêté préfectoral autorisant la construction du Center Parcs au titre de la « Loi sur l’eau », des citoyens favorables au projet décident, avec l’aval du Maire, de bloquer les routes, entraînant des « expéditions » punitives, confortés qu’ils sont par les propos de haine tenus par certains élus pro-center parcs, sous le regard d’une gendarmerie peu encline à les en dissuader.

Tous les opposants center parcs, qu’ils soient « légalistes » comme nous-mêmes, ou occupants du terrain, n’ont jamais proféré d’insultes ni porté atteinte à l’intégrité physique des personnes.

Le souhait commun des opposants à ce projet est de respecter l’avis des personnes pro-center parcs, en essayant de privilégier l’échange et le dialogue.

Pourtant aujourd’hui à Roybon, il ne fait pas bon, quand on n’est pas d’accord avec la position officielle, d’y aller faire ses courses sous peine de se voir huer ou insulter... Pire encore, en voulant s’y rendre, de se voir menacé pour sa vie ou brutalisé, comme cela est arrivé le week-end dernier à des opposants au projet, lors de leur arrivée à un des barrages routiers des pro-center parcs. Des dépôts de plainte ont été réalisés.

Il est grand temps que les élus prennent leurs responsabilités et se donnent les moyens de faire cesser ce climat de terreur.

A Roybon, le 12 février 2015

Stéphane PERON,
Président de l’association
« Pour les Chambaran sans Center Parcs ».


18 Messages

  • Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 13 février 2015 à 21:14, par ContreDoncTerroriste

    Il y a défrichement et défrichement.
    OK, l’arrêté de défrichement est légal (pour l’instant).
    Mais il faut savoir de quoi on parle et les moyens mise en œuvre surtout que CP n’a plus le droit de dégrader les sols (suspension de l’arrêté "loi sur l’eau").
    Toutes les lois qui était dérogées par l’arrêté "loi sur l’eau" sont depuis le 23/12 applicable dans leur intégralité.
    Par conséquence :
    - Abattage à la tronçonneuse : OK
    - Abattage à la machine : Illégal
    - Débardage mécanisé : Illégal (ou alors prévoir des hélico)
    - Dessouchage : même pas en rêve

    Il faut être bien crédule (ou Zélus ou journaliste au DL) pour croire le grand Bluff de Brémond.

    Et encore je vous épargne le domaine d’application de la CNDP (confirmé par son président) et autres règles reportées dans les différents arrêtés.

    Quand l’un tombes, les autres aussi (en gros)

    Faire croire que les ZADistes bloquent l’avancée du chantier, il n’y a bien que les pires journalistes d’une Pravda locale pour propagander un tel mensonge.

    Répondre à ce message

  • Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 13 février 2015 à 21:17, par Grollier Marine

    Re-bonjour,

    On pourrait parler des violences physiques durant des heures. J’ai entendu de nombreux bruits sur des agressions, des deux côtés, sans toute foi avoir de preuves. J’ai entendu parlé d’une bouteille jetée a un pro center parcs, qui aurait été blessé a l’œil mais, comme dans les cas des zadistes, aucune preuve n’est venu me convaincre. Je pense que de deux côtés, il ne faut pas céder a l’émotion et croire tous les bruits qui courent.

    je pense en effet que les zadistes sont a l’origine de cette fracture qui se dessine tous les jours un peu plus. Les habitants en ont marre de voir des personnes qui ne travaillent pas, se battre contre un projet qui pourrai donner du travail a leurs enfants (ne revenons pas sur la supposée précarité des emplois, si l’on s’oppose aux emplois dits "précaires", on arrête de faire ses courses dans la grande distribution, on n’appelle plus sa hotline etc...).

    Le center Parcs remplace un autre projet qui nous aurait tous réunis contre lui : la fameuse décharge.

    Quant a la "fête a la grenouille" organisée initialement a Virville, on ne peut décemment pas penser qu’il ne s’agissait pas d’une manifestion anti-center parcs. Il serait naïf de répéter que le center parcs n’était pas visé par cet échange autour des zones humides alors même que les organisateurs n’étaient pas clairement cités, seulement "un groupe de personnes sensibles au sujet"... Tout cela paraît bien flou.

    Plusieurs medias ont déjà dénoncé les pratiques de communication des zadistes qui ressemblent plus a de la manipulation. Je comprends qu’ils servent votre cause, mais leurs techniques ne sont pas en adéquation avec notre société. Même s’ils en veulent une autre, en attendant, on vit toujours dans celle la, même imparfaite. Je pense sérieusement qu’ils ne seraient heureux dans aucune société, préférant la contestation systématique.

    Notre société est sans doute basée sur la domination parce que la société a été créée par des humains, pour des humains, et l’humain, animal de son état, cherche la domination. On ne peut pas créer une société qui ne ressemblerai a l’humain, celui ci devrait renier sa nature profonde, ce qui est impossible. Nous dérivons alors vers un autre débat, très intéressant également.

    Nos positions ne changerons pas après cet échange. Je suis profondément convaincue du bien fondé de ce projet et je continuerai a le soutenir jusqu’au bout. Je pense seulement que ces maudits zadistes pourrissent le débat (et la forêt) et que l’apaisement reviendrai après leur départ.
    Ne cédons pas a l’émotion en colportant des agressions non prouvées, que nous tenons tous d’une "source fiable" mais tentons de laisser chaque partie exercer son droit d’expression. Avec beaucoup de relativité, le blocage des routes n’est pas un acte barbare, seulement symbolique. D’autres actions viendrons puisque nous ne parvenons pas a nous faire entendre (cf "envoyé spécial" sur France 2). Nous sommes bien obligés d’attirer l’attention, en essayant de ne pas utiliser les même méthodes que les zadistes.

    Répondre à ce message

  • Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 14 février 2015 à 13:01, par marcus

    Promouvoir l’emploi à tout prix n’est pas une condition suffisante pour favoriser la censure, dévaster un territoire et assécher les finances publiques.
    Depuis quand est-il interdit de "faire de la politique ?"Ce n’est interdit que dans les états totalitaires.
    La haine des Zadistes est une posture car ils n’imposent rien, mais proposent avec courage et pacifiquement une autre vision et cette vision s’imposera malgré les conformismes retardataires tout simplement parceque l’écologie est un mouvement que personne ne pourra arrêter car il y va de la survie de tous.
    Le dialogue que vous essayez d’instaurer est sans valeur après les cris de haine qui ont été proférés.
    Quand à l’investissement d’un terrain privé par des "étrangers" l’argument prête à rire, c’est comme si vous reprochiez aux Sans- Culottes d’avoir envahi la Bastille....Sans titre de propriété...Je ne pense pas que les Zadistes partiront .
    Nettoyer le terrain cela donnera du travail aux chômeurs dont le sort vous semble subitement une ardente préoccupation .
    Ce petit coin de France appartient à la Nation entière , nous en sommes tous les occupants et personne n’a le droit de s’autoriser à dire qui peut occuper ou non ce territoire.Encore moins en empêcher l’accès.
    Par ailleurs l’usage immodéré des forces de l’ordre à Roybon devient caricatural quand ces forces seraient nécéssaires à la protection d’autres "coins de France "sévèrement menacés et pour le coup par de vrais terro ristes.

    Vous n’avez que des arguments de pacotille, c’est là votre faiblesse et vous le savez.Vous desservez votre cause.De plus vous avez pris un sévère retard dans l’exercice du dialogue , mes plus vifs encouragements vous y arriverez peu-être.

    Répondre à ce message

    • Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 15 février 2015 à 19:58, par Marine Grollier

      Marcus, je réagis une dernière foi à cet article puisque c’est la deuxième foi que le ton de vos réponses est provocateur, rabaissant votre interlocutrice (moi) plutôt qu’exprimant un vrai point de vu constructif. Je n’ai proféré aucun petit "pic" personnel, je m’attendais (naïvement sans doute) a ce qu’il en soit de même de votre part. Vous semblez bien peu sur de vous pour rabaisser les gens pour essayer d’élever le débat...
      Ma préoccupation pour le chômage n’est pas subite, je ne vois pas ce qui vous permet de le dire... Soit.
      En revanche, toute comparaison entre les zadistes et les héros de la révolution française est très maladroite. Comme toutes celles qui concernent la grande guerre. Toutes proportions gardées, revenons à ce débat qui n’a tout de même pas les mêmes enjeux que la libération d’un pays ou la résistance face à un mouvement fasciste mondial.
      Je crois reelement en mes arguments que vous traitez d’"arguments de pacotilles". Sachez que ce n’est pas en insultant ma position que la votre sera plus valeureuse. Je ne cherche pas à faire changer d’avis mes interlocuteurs, seulement à partager des points de vu (non cela ne s’appelle pas être "sans passion" mais seulement tolérer et respecter l’opinion de l’autre).
      Je comprends tout à fait la vision des zadistes qui rêvent et tentent de créer un autre monde, basé sur d’autres valeurs. Ce que je peux tolérer c’est qu’ils tentent d’imposer cette vision aux autres. Je me fiche qu’ils veuillent manger leurs propres productions, vivre de rien et s’opposer au capitalisme. On ne peut imposer cette vision aux autres, à plus grande échelle, cela s’appelle la dictature.
      Je finirai par vous souhaiter de trouver d autres moyens que la provocation et le dénigrement pour faire passer vos idées. Je suis contente du débat constructif que j ai eu avec certains.
      Cordiallement.

      Répondre à ce message

  • Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 14 février 2015 à 17:26, par Ahahahah

    Mais bien sûr :
    - les voitures incendiées
    - la cabane brulée par cocktail Molotov et les pompiers qui mettent 1 heures pour faire 4.8 km
    - les agressions multiples dont certaines préméditées en public (tout Roybon est au courant mais pas les flics !)
    - les pneus crevés
    - les insultes et menaces régulières
    - les gendarmes qui boivent le café en fermant les yeux sur les agressions et autres fichages des milices
    - les élus locaux qui par vengeance interdisent la circulation depuis des semaines (mais route étonnamment ouverte pour les miliciens nocturnes)
    - la censure autoritaire des Journée Mondiales des Zones Humides
    - ...

    Tout ca c’est des légendes. Enfin c’est ce que dit la Pravda locale qui sait parfaitement d’où vient l’argent des pubs et qui lui donne les subventions d’arrosage. Les gentils miliciens ne feraient jamais ca, voyons donc !

    Que les gens sont crédules.
    7 ans où les seules réunions autorisées sur le canton sont les meetings à la gloire de Center Parcs.
    Ca ne vous saute pas au visage cette orchestration de l’opinion publique ?
    Cette construction méthodique du rêve collectif programmé insidieusement par Brémond et ses Zélus.
    Dormez braves gens, le troupeau de moutons humains est bien gardé !

    Et les mêmes vont se plaindre de payer trop d’impôts, que les politiques sont pourris, que les banquiers règnent en maitres... Vous en êtes les premiers responsables, par votre ignorance vous cautionnez ce système mafieux.
    Il serait temps de connecter vos neurones, d’arrêter de lire les propagandes du DL et de voir quelques documentaires sur l’économie ou le pouvoir des communicants menteurs.

    Allez, c’est cadeau : https://www.youtube.com/watch?v=JFuilpt4EZQ
    Ici les enjeux financiers (et leurs répercutions sur une multinationale malade) sont bien supérieurs aux exemples traités.

    Répondre à ce message

  • Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 15 février 2015 à 18:19, par Yann Hamar

    Madame pro center parc, vous êtes d’une habileté étonnante pour renverser les événements du week-end dernier en faveur de vos amis. Je partage votre inquiétude, votre désarroi face à ces mercenaires (tel est votre mot, très juste) sans foi ni loi qui se sont livrés à des actes odieux, perdant la raison on ne sait plus pourquoi...,mais nous on le devine que trop bien.. ; faire taire tous ces citoyens qui ne supportent plus que leurs revendications à la liberté d’expression et de pensée soient bafouées .Vous tentez d’innocenter ces mercenaires, je ne vous félicite pas.Faut-il des morts et blessés graves pour preuve de leur violence..?

    Vous vous trompez de cible(c’est si facile) en accusant les zadistes de semer la zizanie. Certes, ils vivent et s’habillent différemment de nous, mais ça s’arrête là. Ils interpellent les consciences (de ceux qui en ont une) de manière pacifiste avec un discours posé, raisonné, SANS AUCUNE VIOLENCE ENVERS QUI QUE CE SOIT, pour que chacun comprenne combien il est important de préserver nos ressources et notre environnement pour eux et les générations futures. Arrêtez de fustiger les zadistes, je les préfère à ces voyous qui opèrent manu militari. Leurs actions sont nécessaires pour interpeller les politiques sur l’enjeu écologique et sociétal. J’admets que ce discours ne vous intéresse pas puisque la Com. de center parc et les élus ont distiller, depuis longtemps, la "bonne" parole d’un avenir meilleur pour Roybon, la région mais ô combien discutable(si tant soit peu, cela est possible) et avec toujours la même litanie : des emplois et une économie locale et régionale boostée par nos (chers !!) touristes. Que nenni, ils auront toutes les infrastructures de loisirs, de commerce sur place pour ne pas avoir à sortir du "parc" ; les moutons seront bien gardés...

    J’habite un village à quelques kms de Roybon, IL N’Y A PAS DE ZADISTES, mais la zizanie s’est répandue comme une traînée de poudre, la méfiance aussi par la faute de nos élus qui nous obligent, sans vergogne, à participer par nos impôts à un projet sur votre commune et sans savoir si nous aurons , en retour, un bénéfice sur ces investissements et nous imposent LEUR adhésion à center parc par une banderole .
    Simple citoyen, je refuse ce projet pharaonique qui ne sert que les intérêts de lobbystes avides d’argent (on le constate tous les jours, dans le monde) et qui détruit l’humain ; l’environnement, les espèces (le WWF n’a pas fini de se lamenter sur les espèces disparues)

    VIVE LA LIBERTE D’EXPRESSION
    VIVE LA DEMOCRATIE

    Répondre à ce message

0 | 5 | 10

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable