PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Des syndicats contre le projet Center Parcs Chambaran

CGT et SUD critiquent le projet de Center Pars à Roybon

par Expression personnelle.
Mis à jour le mardi 17 mars 2015

Nous relayons les Communiqués de deux syndicats contre le projet Center Parcs des Chambaran :

Grand(s) projet(s) inutile(s) : Stop ! Ça suffit !

- communiqué du syndicat SUD (Sud Santé Sociaux 38)

Extraits :

Nos impôts, c’est-à-dire notre argent, utilisé pour gaver des actionnaires pendant que nous, la population et les salarié-e-s du secteur, devons nous débrouiller seuls, avec de moins en moins de moyens et d’emplois !
L’argent public doit être investi dans des projets consensuels et utiles à la population

CGT (Union locale CGT Voiron)

- Communiqué CGT sur Center Parcs

Extraits :

Les perspectives d’emploi stable sont faibles dans une société où se développent les égoïsmes, l’individualisme. L’Union Locale CGT Voiron s’interroge sur les emplois promis qui, en dehors de ceux apportés ponctuellement par la mise en place des infrastructures, ne seront que précaires, à temps partiels et dans des ambiances de travail compliquées selon l’expérience des employés d’autres centres : des nettoyeurs du
dimanche surexploités.

On le voit, tout se prépare pour faire travailler les personnes fragilisées à moindre coût. Déqualifications et licenciements d’un côté et précarisation accrue de l’autre, une gestion de la misère sociale.
Concernant les commerces alentours, il n’est pas certain qu’ils soient
gagnants alors que tout est prévu à l’intérieur du centre. Avec les
propositions de la CGT, le ressort économique que les commerçants et les habitants attendent se ferait en un cercle vertueux ne dépendant pas d’un nouvel oligarque, exigeant subventions, abaissement des conditions sociales, mises à disposition des forces vives et des ressources.
Aujourd’hui, le choix de l’austérité, le choix de la mise en concurrence des hommes et des territoires veut nous amener à accepter des solutions qui n’en sont pas.
Le modèle économique en route pour la région de Roybon répond à la logique bien connue du « on ne peut pas faire autrement » : il est absolument nécessaire de développer l’activité économique sur des territoires qui sont durement touchés par la désindustrialisation et par la fermeture de nombreux services publics ; il n’y a plus d’emplois, vous devrez donc accepter ce qui se présentera et ce sera votre seule chance : Center Parcs ou rien.
La population doit-elle obéir aveuglément alors qu’il existe d’autres
solutions ?


8 Messages

  • réponse au "commentaire argumenté" Le 7 avril 2015 à 07:15, par marcus

    Il arrive qu’avec les meilleures intentions du monde on obscurcisse un débat en désirant l’éclaircir.
    Se poser d’abord en indépendant, juge et partie est une vielle ficelle qui certes est de bonne guerre mais à condition que cette ficelle ne soit pas trop visible.
    Vous ne blâmez pas la CGT, (Voiron) alors que faites-vous ? On ne peut pas dire une chose et son contraire dans la même phrase. Mais vous avez peut être raison. La CGT se charge elle -même du travail ....
    "Un choix qui appartient aux habitants de cette région" quelle région ? Quelle frontière établissez-vous ? (ceci est un argument majeur des pro Center Parc : on est chez nous et on fait ce qu’on veut.) Quand les forces de police contrôlent et barrent le passage c’est aussi le citoyen de Dunkerque qui est réprimé. Allez vous instituer une carte d’identité ou un brevet de "gars du pays" ? La république est une est indivisible.
    Votre grande leçon d’objectivité enfonce les portes ouvertes, sans résultat ( tout est dans tout, rien n’est dans rien...) parce que votre dent contre l’union locale CGT Voiron réapparaît sans désemparer : ses membres seraient des citoyens mineurs, incapables d’avoir une pensée autonome et auraient commis le crime d’indiscipline : n’est-ce pas là le symptôme de cette crise énorme que traverse votre syndicat qui jusqu’alors était admiré même par ceux qui ne partageaint pas les options de la CGT ?
    vous vous placez en sage souverain dispensateur de bonne parole mais je crains que cette posture ne soit plus de mise et que votre panoplie argumentaire n’avance pas beaucoup le débat, car "fatalement" vous adoptez les positions des pros soigneusement instillée dans un long discours tortueux d’apparence conciliant.. . Vous avez le droit d’être en faveur de ce projet mais il vous faut l’affirmer avec sincérité , et surtout avec de nouveaux arguments, si vous en trouvez, puisque vous reprochez à tout un chacun de manquer d’imagination sur ce point.
    Vous semblez ignorer en outre le contexte global d’une société en pleine mutation douloureuse qui rejette les anciens réflexes, les raisonnements trop simples et les méthodes de management syndical et politique d’un autre âge : l’expérience passée ne vaut plus grand’chose , l’autorité morale qu’elle se veuille politique , syndicale ou institutionnelle est en déroute, ceux qui y croient encore auront de mauvaises surprises ....

    Répondre à ce message

  • Des syndicats contre le projet Center Parcs Chambaran Le 7 avril 2015 à 09:41, par ContreDoncTerroriste

    Réponse à Jean Signac (allias Marc Dorel sur face book)
    Je vais tenter de partir du postulat que vous êtes de bonne foi...
    (Pas facile devant le flot de mensonges organisé par les communicants/menteurs employés par cette multinationale).
    1) 11 rue cambrai c’est le fief de Pierre&Vacances
    2) Contexte local :
    Vous sembler ne pas connaitre le pouvoir de représailles que peuvent avoir les 2-3 Zélus omnipotent locaux
    - Les pêcheurs de Roybon ne peuvent pas s’exprimer c’est pour cela que c’est la fédération Régional de pêche qui dépose les recours
    - Idem pour la CGT Bièvre, en plein fief d’un cumulard extrémiste
    - En privé, plusieurs élus locaux se sont repentis mais ils ne peuvent s’exprimer publiquement tellement les représailles seront fortes

    Autres détails :
    - Voiron n’est qu’à 39 km
    - Allez donc lire l’avis du CESER Aquitaine (MEDEF, CCI, FO...) sur un montage financier identique au notre
    - Les pêcheurs de la Drome touchent Roybon et subissent 87% des nuisances en eau du CP (les 13% restants font une petite boucle à Roybon et repartent également dans la Drôme).
    - Financièrement parlant, aucun besoin de se creuser la tête pour chercher des alternatives tant ici c’est un pur scandale financier. La même somme offerte à CP pour 468 ETP pourrait créer en un claquement de doigts plus de 7000 emplois aidés (emploi d’avenir ou autre). Et dire qu’en plus les emplois d’avenir sont décriés pour leur cout trop élevé. Le financement de ce CP est un vrai délire de Zélus irresponsable.
    Les chiffres parlent d’eux même, il faut juste prendre le temps de les lire correctement.

    Répondre à ce message

0 | 5

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable