PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Novembre 2013 : Lettre aux parlementaires

par PCSCP Stéphane PERON.
Mis à jour le jeudi 14 novembre 2013

En ce moment, se joue au parlement le moment crucial du vote du budget pour 2014. Le projet de Center Parcs repose sur la niche fiscale Censi-Bouvard reconduite manu militari à l’initiative d’un ministre ayant placé ses économies en Suisse.

Si cette niche fiscale disparaissait, le projet n’aurait plus de raison d’être pour les promoteurs.

Aussi, PCSCP a décidé d’interpeller tous les parlementaires ( http://www.pcscp.org/spip.php?article247 ), en leur demandant d’annuler cette niche.
Ce courriel a également été transmis par courrier aux ministres de l’économie, du tourisme et du développement durable.

Ceci dit, la plupart des élus ne bougeront pas tant qu’ils ne se sentiront pas obligés de le faire, notamment sous la pression populaire.
Aussi, nous vous invitons interpeller vous même votre député et votre sénateur.

Pour cela, vous pouvez télécharger le courrier disponible en bas de cet article et le personnaliser en modifiant toutes les parties en rouge.

Vous pouvez l’envoyer ensuite par courrier ou par mail en retrouvant les coordonnées ci-dessous :
Pour les députés :
http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/liste_alpha.asp?legislature=14
Pour les sénateurs :
http://www.senat.fr/senateurs/senatl.html


Par courrier :

Assemblée nationale
126 rue de l’Université
75355 Paris 07 SP

Sénat
Casier de la Poste
15 rue de Vaugirard
75291 Paris Cedex 06


Afin de nous aider à apprécier l’impact de cette campagne, mercii de nous envoyer un email à contact@pcscp.org en mettant simplement dans sujet : Campagne Parlementaires 2013

Merci

De tout coeur

Le président
Stéphane PERON


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable