Vous êtes ici : Accueil du site > Documentation > Etudes > Enquêtes publiques > 04 juin 2010 : Réponse de la FRAPNA Isère aux 2 enquêtes publiques

04 juin 2010 : Réponse de la FRAPNA Isère aux 2 enquêtes publiques


La position de la FRAPNA extrêmement intéressante et sans ambiguïté dans sa conclusion :

"En conclusion, les dossiers soumis à l’enquête publique ne répondent pas à l’ensemble de nos interrogations en matière de prise en compte des enjeux environnementaux et maintiennent nos inquiétudes quant à l’existence d’impacts irréversibles sur la zone humide, l’hydrologie du site, la ressource en eau, en particulier en termes de solidarité amont- aval et sur les espèces patrimoniales et le corridor biologique.

Par ailleurs, l’analyse d’un tel dossier, en amont de la demande d’autorisation au titre de la loi sur l’eau, nous semble inverse à l’ordre logique.

Enfin, il nous semble indispensable d’avoir en tête que quelles que soient la nature et l’ambition des mesures compensatoires envisagées, la destruction d’une zone humide présente un caractère irréversible. Il est impossible de reconstituer de toutes pièces des écosystèmes qui ont mis des centaines voire des milliers d’années à se constituer et présentent des interactions extrêmement complexes entres espèces, microorganismes et milieu physique.

Aussi, malgré tout le sérieux apporté à la constitution du dossier et indépendamment du fait que la FRAPNA apporte son tribu à la mise en place d’actions exemplaires, elle attire son attention sur l’impact considérable du projet sur un milieu pour lequel le département, au regard des espèces en présence et de l’enjeu « eau » a une responsabilité qui va au-delà de ses frontières."

Documents joints



 

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette