PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

15 novembre 2016 - EcoLogicAction 71 - Communiqué de presse

par PCSCP Stéphane PERON.
Mis à jour le mardi 15 novembre 2016

« Le tourisme de masse dénature nos territoires »

Aux ateliers du tourisme initiés par la Région, EcoLogicAction 71, opposée au Center Parcs du Rousset, dénonce la disneylandisation des territoires.

L’atelier du tourisme organisé à Tournus par la Région le 14 novembre 2016 a été accueilli avec réserve par l’association EcoLogicAction 71 qui questionne les choix de développement touristique faits par la Région Bourgogne-Franche-Comté et le département de Saône-et-Loire concernant les 2 projets de Center Parcs au Rousset et à Poligny dans le Jura.

L’association dénonce, en effet, les incohérences d’une politique de développement touristique qui, d’un côté, promeut l’attractivité du patrimoine historique, culturel et paysager de nos territoires mais, de l’autre, sous prétexte de « diversifier » l’offre touristique, propose d’introduire un tourisme de masse qui, immanquablement, dénaturera ce patrimoine et notre image, allant à l’encontre des efforts engagés pour le sauvegarder et le promouvoir.

« L’attractivité de nos territoires, c’est leur spécificité » insiste Eric Daillie, président de l’association. « La prolifération des parcs de loisirs, dont Center Parcs, Villages Nature, Europacity et tant d’autres, banalise l’offre touristique et dénature nos territoires. Les bulles tropicales chauffées à 29°, côtoyant des pistes de ski et des « rivières sauvages », une nature virtuelle de béton et de plastique, consacrent l’orgie consumériste et constituent une aberration écologique. Le tourisme n’est pas un produit de consommation : c’est une rencontre avec une culture, avec un territoire et ses habitants. Il ne s’agit donc pas de « diversifier » l’offre pour, finalement, succomber à l’uniformité. Il s’agit bien plus de renforcer l’existant et de valoriser l’identité plurielle des territoires.

EcoLogicAction 71 préconise des investissements publics orientés vers la mise en valeur de monuments et sites historiques délaissés, dans la protection des espaces naturels, dans les chemins de randonnée, les voies vertes et fluviales, ainsi que l’octroi d’aides ponctuelles aux acteurs locaux du tourisme et aux événements culturels de qualité, au lieu d’engager des millions dans des projets futiles et médiocres ou dans d’onéreuses et inefficaces campagnes de communication aux cibles incertaines.

Pour EcoLogicAction 71, l’attractivité de la Saône-et-Loire réside bien sûr dans son patrimoine historique, culturel et paysager, mais aussi dans sa ruralité, dans sa qualité de vie et dans son attachement à une écologie durable. C’est ce qui ressort d’une vaste enquête conduite en Saône-et-Loire en 2012 à l’initiative du Conseil départemental à laquelle avaient contribué 16 600 participants. Les résultats de cette riche expérience de démocratie participative furent rapportés dans Le Carnet de Route SIRIUS 71. En remettant aux responsables régionaux d’aujourd’hui le fruit de ce travail considérable, EcoLogicAction 71 veut rappeler aux élu(e)s les aspirations profondes des saône-et-loiriens.

EcoLogicAction 71

Contact : Eric Daillie
Tél : 06.48.12.96.48
Mail : contact@ecologicaction71.fr


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable