PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

12 février 2010 : Ministère de l’Ecologie

À Sarah HERNANDEZ, chargée de mission biodiversité à la D4E DU Ministère de l’Ecologie

par PCSCP Stéphane PERON.
Mis à jour le vendredi 12 février 2010

Bonjour,

Je lis avec attention, les différents articles du Code de l’Environnement et votre communication sur les mécanismes de"compensation" et me pose la question de savoir par quelles personnes exactement sont définies ces mesures de compensation et par quels moyens elles sont mises en place ?

Si elles sont ensuite réellement réalisées, est-ce que les DIREN ou les Préfets de Région disposent d’un moyen de contrôle efficace pour que ces mesures soient appliquées à la lettre ? Quand il s’agit d’un impact sur la biodiversité par exemple, concernant des espèces inscrites à la Convention de Bern, quels moyens utilisez-vous pour "recréer" de la biodiversité à un autre lieu et quels résultats obtenez-vous ?

Autre question : puisque la biodiversité d’un territoire est inhérente à celui-ci pourquoi aurait-elle besoin d’un "financement" pour exister ?

Si effectivement elle venait à être détruite par des aménagements divers, alors il faudrait financer la biodiversité ainsi disparue pour en mettre une autre à la place ? Il n’y a alors plus de souci à se faire pour le problème de la perte de biodiversité obersvée en Europe (ni dans le monde) puisqu’on peut la reproduire grâce à des mesures de compensation.

Vous remerciant des explications que vous voudrez bien m’apporter pour comprendre votre communication dans ce domaine,
Veuillez recevoir mes meilleures salutations.

Melle P. Moscone.


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable