PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

23 juillet 2010 : Réponse au Maire de Pajay pour son adhésion à la Motion

par PCSCP Stéphane PERON.
Mis à jour le vendredi 23 juillet 2010

Le courrier qui suit a donc été envoyé par un de nos adhérents à Madame Eve Wogenstahl. Une copie a été adressée à Blandine Pourrat responsable du pôle environnement de la CCBL et Frederique Ribeyron responsable du pôle économique de la même CCBL.



Madame Le Maire,


Je viens de lire l’article ci-dessous dans le Dauphiné.


« Au cours de leur conseil communautaire de lundi soir à La Côte-Saint-André, les élus de la communauté de communes du Pays de Bièvre-Liers ont voté à l’unanimité la motion de soutien au projet d’implantation sur la commune de Roybon, par le groupe Pierre et Vacances, de son cinquième Center Parc en France. Au moment où le projet entre dans sa phase opérationnelle, il semblait important à cette assemblée d’affirmer une position ferme vis-à-vis du projet au regard “des opportunités qu’il représente pour le département et le territoire” et de soutenir ses partenaires, la communauté de communes du Pays de Chambaran et les collectivités territoriales. Le projet prévoit la construction de 1000 cottages, ce qui augmenterait de 1,5 million le nombre de nuitées, développerait l’attractivité touristique et générerait près de 700 emplois locaux et une activité de sous-traitance. Des atouts que les élus voudraient voir également bénéficier au Pays de Bièvre-Liers »


Je suis bien étonné de votre vote et du vote de la Communauté de commune sur ce sujet, puisque j’ai bien l’impression que l’ouverture de ce center parc ne se fera pas sur une commune du territoire de Bièvres Liers.


Néanmoins, je tiens à vous apporter quelques éclaircissement sur l’aubaine « économique » que peux représenter ce Center parc, qui semble proche de 0 pour les communes environnantes. On nous parle de 700 emplois crées, mais au regard du projet seul 4/5 seront pourvu régionalement. Ceci dit, c’est toujours mieux que zéro. Vous pouvez aussi faire une croix sur toutes les retombées touristiques : les nuitées Center Parc sont des nuitées « tout compris« , ou le touriste pose sa voiture sur le parking en début de séjour pour la reprendre le jour du départ. Tout est fait pour que le chaland ne sorte pas du parc…


L’article parle d’une augmentation de 1,5 millions de nuitées, je crois rêver !!! A l’heure ou on nous parle d’économie des consommations d’eau, de réductions des déchets, de baisse des consommations énergétiques, on va nous rajouter sur la nappe, un village complet de 5000 habitants !!! A l’heure ou tous les été nous sommes en restrictions de consommation d’eau, ou on nous interdit de laver nos voiture et d’arroser nos tomates, la CCBL soutient une surconsommation d’eau pour 5000 personnes ? Avec je suppose l’application du tarif dégressif accordé aux gros industriels, leur permettant ainsi de bénéficier d’une réduction de 77% du tarif ds particuliers ?


Concernant le traitement et la valorisation, je ne vais pas vous faire la même démonstration, mais ou vont aller les déchets produit par Center Parc (déchets pour 5000 personnes) ? A Penol ? Le centre de tri de Penol arrive déjà a saturation. Comment va-t-on valoriser ces déchets ?


Pour ce qui est de l’énergie, le chauffage se fera avec du bois : a votre avis quelle quantité de bois devra-t-on couper et bruler chaque année pour chauffer 1000 cottages. En hiver on nous parle de risque de rupture de la fourniture d’électricité du au froid, et la CCTBL autorise une surconsommation électrique pour 5000 privilégiés ?


Il me semblait que dans les missions principales de la CCTBL il y avait la préservation des ressources en eau, la valorisation des déchets et le réduction de la factures énergétiques. En votant cette motion, il me semble que la CCTBL est complètement à coté de ses missions…


Merci de votre réponse sur ce point


Cordialement


Sébastien Lecoeur


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Documents joints

Version imprimable de cet article Version imprimable