PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

28 mai 2010 : Lettre de Mr Meynier à Serge Revel

par PCSCP Stéphane PERON.
Mis à jour le mardi 8 juin 2010

Meynier René                                                        Roybon, le 28 mai 2010
1910 route de la verne
389740 Roybon
Riverains de la D20f


                                                            Monsieur Serge Revel
                                                            Vice président du conseil Général
                                                            Chargé de l’environnement

Monsieur,

J’ai lu avec la plus grande attention le N°110 d’ Isère Magazine, et plus particulièrement les pages consacrées à la biodiversité. Ce sujet est très bien traité et je l’approuve sans réserve.

Alors comment ce fait-il que le Conseil Général de l’Isère cautionne l’installation à Roybon, dans les Chambarans,d’un Center parcs gigantesque ?
Cette installation est en contradiction totale avec tout ce que vous soutenez dans vos différents articles.

Ce parc de loisir est véritablement une menace pour la biodiversité.C’est un énorme gaspillage d’énergie pour chauffer toute l’année à 29° un volume d’eau très important, c’est un gaspillage d’eau ( 1100 mètres cubes par jour), c’est la destruction de 90 hectares de forêt, c’est le bétonnage de 30 hectares, c’est une circulation routière intense sur des routes non adaptées, la totalité de ce trafic passera par le village de Roybon, la déviation projetée ne résout rien, ce n’est qu’un changement de rue.

C’est de l’argent public gaspillé : 27 km de conduite pour évacuer les eaux usées, plus de 10 km pour amener l’eau, je ne sais combien de kilomètres pour l’électricité depuis Vinay, tous ces travaux à travers les Chambarans sont un saccage de la nature et porteront gravement atteinte à la biodiversité ( voir rapport de la Direction Régionale de l’environnement de Rhône-Alpes).

Préserver les Chambarans devrait être une priorité absolue, il s’agit d’un vaste territoire où la nature est encore souveraine, avec ses bois, ses rivières et petits ruisseaux, ses étangs, ses routes relativement calmes et utilisées par de très nombreux cyclistes et qui amènent, notamment de Grenoble, de nombreux randonneurs.

Tout cela sera bouleversé par ce parc démesuré, nos élus en sont ils conscients ?

Ce n’est pas ainsi qu’il faut revitaliser les zones rurales comme les Chambarans, bien sur quelques emplois seraient les bienvenus mais il y a d’autres solutions. On manque nous dit-on de maisons de retraite, notre village serait tout indiqué pour ce genre d’installations.

Je reprends quelques lignes de votre article "Raisonner autrement" :

"Toutes les aides du Conseil Général aux communes pour leurs investissements, voiries, logements, réseaux d’assainissement sont désormais accordées en fonction d’objectifs précis d’économie d’eau, d’énergie, de production de déchets ou d’impôts sur l’environnement"

C’est pourtant bien ce même Conseil Général qui accorde 15 millions d’euros pour Center parcs, plus tous les autres travaux annexes qui en découleront, par exemple l’élargissement des routes notamment de la D20F qui va desservir sur plus de 3 km le parc jusqu’au village de Roybon, en l’état cette route est dangereuse.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Vice Président du Conseil Général de l’Isère, mes très respectueuses salutations.


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable