PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

6 décembre 2012 - AOF : Pierre & Vacances tombe dans le rouge ...

par PCSCP Stéphane PERON.
Mis à jour le jeudi 6 décembre 2012

(AOF) - Pierre et Vacances a dégagé au titre de son exercice 2011/2012 une perte nette de 27,4 millions d’euros contre un bénéfice de 9,6 millions en 2010/2011. Le groupe de tourisme a été pénalisé par la baisse du chiffre d’affaires de son pôle immobilier et par l’inflation des charges enregistrée dans son pôle touristique. Ainsi, le résultat opérationnel des activités touristiques ressort en perte de 18,5 millions d’euros tandis que celui des activités immobilières s’élève à 11,5 millions, à comparer à 32,1 millions un an plus tôt.

Résultat, le résultat opérationnel courant ressort à -7 millions, contre 28 millions lors de l’exercice précédent.

Au vu des résultats du groupe, et compte tenu de la persistance des difficultés économiques en France et en Europe, le groupe a décidé la mise en oeuvre d’une politique active d’actions commerciales et d’un plan vigoureux de réduction de coûts avec pour objectif le retour à la rentabilité opérationnelle dès 2012/2013.

Le plan de réduction des coûts comporte notamment une diminution de 15% des coûts de siège et de 4% des coûts d’exploitation des sites, soit 35 millions d’euros d’économies pérennes, dont 25 millions d’euros dès l’exercice 2012/2013.

Ces objectifs se traduisent par un projet de rationalisation de l’organisation du groupe, actuellement en cours de discussion avec les partenaires sociaux. Ce projet concerne 195 personnes en France et en Europe, soit 2,6% des effectifs globaux du groupe. Des mesures d’accompagnement (départ volontaire, aide au reclassement, travail à temps partiel...) seront mises en oeuvre par le groupe afin de minimiser les impacts sociaux. Ce plan s’accompagne du non-renouvellement de CDD et d’intérimaires et d’une politique rigoureuse d’évolution salariale.

Des actions renforcées dans le cadre de renouvellement des baux, se traduisant dès l’exercice 2012/2013 par 8 millions d’euros d’économies hors variation indicielle. Cette politique devrait permettre de réduire progressivement la charge de loyers de 45 millions d’euros d’ici à 2017 (indexation comprise6 et hors développement de l’offre).

Source : http://www.boursorama.com/actualites/pierre-et-vacances-tombe-dans-le-rouge-et-supprime-195-postes-en-france-et-en-europe-f8eb30e0d2a5701f269ef528cb7372a4


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable