PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

En Bavière annulation d’un projet Center Parcs en juillet 2009

par PCSCP.
Mis à jour le mardi 6 janvier 2015

Voici une info que nous avons reçue :
En réaction aux mensonges proférés par Gérard Brémond dans son interview donnée au JDD ce dimanche, voici la traduction d’un article paru dans le Nüremberg Nachrichten le 29/07/2009, qui montre que tout ne se passe pas toujours selon ses plans en Allemagne.

En résumé, Center Parcs a été contraint d’abandonner un projet de village de 800 cottages avec bulle tropicale en Franconie (une partie de la Bavière) ; il y avait destruction de zones humides et tutti quanti.

En 2016, un autre projet de village doit voir le jour en Allgaü, territoire à cheval sur deux länder, la Bavière et le Baden-Würtenberg. Projet beaucoup plus modeste et raisonnable d’un point de vue environnemental, car sans bulle et situé sur une ancienne caserne de munitions.

Voici la traduction de l’article de presse :

Center Parcs fait une surprenante volte-face

Nüremberg Nachrichten 29/07/2009

DENNENLOHE - C’en est fini du village de vacances de Dennenloher See : La multinationale du tourisme Center Parcs a abandonné son grand projet qui devait voir le jour dans le district d’Ansbach.

Depuis un an, les plans de construction de la vaste colonie de bungalows située dans la forêt, entre Wassertrüdingen et Bechhofen, étaient connus. La firme néerlandaise Center Parcs, une filiale du groupe français Pierre et Vacances, voulait construire environ 800 bungalows sur 150 hectares de surface dans la forêt domaniale proche de Unterschwaningen.
Le village devait intégrer des restaurants et des boutiques, des équipements sportifs et un espace aquatique subtropical. Il aurait non seulement été le premier en Allemagne du Sud, mais également le plus gros des cinq installés en Allemagne.

« Un projet phare »

Center Parcs a négocié pendant des mois avec le gouvernement régional au sujet de l’acquisition de la surface de forêt nécessaire et des conditions de construction du coûteux village de vacances. Les responsables politiques de Moyenne- Franconie vantaient ce « projet phare du tourisme » et se félicitaient de la création de nombreux emplois.

Chez les défenseurs de la nature, le grand projet était perçu comme une pure abomination.
Ils avaient mis en garde contre une « grave atteinte à notre cadre de vie et à la nature en Franconie » et s’étaient opposés avec acharnement au projet au point de saisir les plus hautes instances juridictionnelles.
La protection de cet habitat, avec ses biotopes humides et ses zones faune /flore/ habitat (FFH-zones protégées), devait faire l’objet d’une attention particulière. Le projet douteux de la firme internationale allait à l’encontre du tourisme mesuré de la région.

Après une année de virulentes discussions, le projet a explosé – apparemment à cause des exigences dues à la conservation de l’environnement. Selon Center Parcs, « une multitude de contraintes » sont survenues dans le cadre des études d’impact sur l’environnement, qui ne permettaient plus à l’entreprise de construire un village de vacances à Dennenloher. Pour ces raisons, le plan directeur initial ne pouvait être réorganisé.

Joie et regrets

Concernant l’abandon du site, le sous-préfet Rudolf Schwemmbauer s’est montré « très déçu » dans une déclaration faite au journal régional de Franconie.
Ses adversaires auraient rapporté sa critique en partie très tendancieuse.
Ambiance de fête chez les défenseurs de la nature. « La résistance a payé » a déclaré Andreas von Lindeiner de la Ligue nationale de Protection des Oiseaux. « Les motifs de l’opposition à ce projet étaient de bonnes raisons. Grand soulagement également chez Bund Naturschutz (Association BUND Friends of the Earth). « Nous nous réjouissons grandement » a déclaré à notre journal le chargé de mission régional en environnement Richard Mergner.


5 Messages

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable