PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

22 avril 2016 - Ouest-France - À Talmont, la colère gronde au village-vacances

par PCSCP Stéphane PERON.
Mis à jour le lundi 23 mai 2016

Ils sont propriétaires d’appartements chez Pierre et Vacances à Port-Bourgenay. Les changements de conditions ne leur plaisent pas. Un collectif s’est créé.

« Ce village, j’en suis amoureux ! Je ne veux surtout pas le voir mourir. » Pierre et Vacances à Talmont-Saint-Hilaire, c’est une institution. Un « petit » coin de paradis de 90 hectares, à Port-Bourgenay, la partie littorale de cette commune, près des Sables-d’Olonne.

Plus de 1 300 appartements dans des résidences, avec des commerces, des rues piétonnes pour se balader, un lac, un golf... Le tout à deux pas de la belle plage du Veillon, de la forêt et du port de plaisance. « Lorsqu’on est venu visiter, on a acheté le jour même », se souvient Gérard Bouthier, qui possède aujourd’hui deux appartements, un studio-cabine de 22 m2 et un deux-pièces de 28 m2. C’était aux débuts du village, en 1986. « De Région parisienne, on avait l’habitude de venir régulièrement au camping, à Longeville. »

Aujourd’hui, Gérard Bouthier a beau adorer le site, il est en colère. Il préside, depuis presque un an, une association de copropriétaires regroupant plus de 150 adhérents.

La suite ici


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable