PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Des syndicats contre le projet Center Parcs Chambaran

CGT et SUD critiquent le projet de Center Pars à Roybon

par Expression personnelle.
Mis à jour le mardi 17 mars 2015

Nous relayons les Communiqués de deux syndicats contre le projet Center Parcs des Chambaran :

Grand(s) projet(s) inutile(s) : Stop ! Ça suffit !

- communiqué du syndicat SUD (Sud Santé Sociaux 38)

Extraits :

Nos impôts, c’est-à-dire notre argent, utilisé pour gaver des actionnaires pendant que nous, la population et les salarié-e-s du secteur, devons nous débrouiller seuls, avec de moins en moins de moyens et d’emplois !
L’argent public doit être investi dans des projets consensuels et utiles à la population

CGT (Union locale CGT Voiron)

- Communiqué CGT sur Center Parcs

Extraits :

Les perspectives d’emploi stable sont faibles dans une société où se développent les égoïsmes, l’individualisme. L’Union Locale CGT Voiron s’interroge sur les emplois promis qui, en dehors de ceux apportés ponctuellement par la mise en place des infrastructures, ne seront que précaires, à temps partiels et dans des ambiances de travail compliquées selon l’expérience des employés d’autres centres : des nettoyeurs du
dimanche surexploités.

On le voit, tout se prépare pour faire travailler les personnes fragilisées à moindre coût. Déqualifications et licenciements d’un côté et précarisation accrue de l’autre, une gestion de la misère sociale.
Concernant les commerces alentours, il n’est pas certain qu’ils soient
gagnants alors que tout est prévu à l’intérieur du centre. Avec les
propositions de la CGT, le ressort économique que les commerçants et les habitants attendent se ferait en un cercle vertueux ne dépendant pas d’un nouvel oligarque, exigeant subventions, abaissement des conditions sociales, mises à disposition des forces vives et des ressources.
Aujourd’hui, le choix de l’austérité, le choix de la mise en concurrence des hommes et des territoires veut nous amener à accepter des solutions qui n’en sont pas.
Le modèle économique en route pour la région de Roybon répond à la logique bien connue du « on ne peut pas faire autrement » : il est absolument nécessaire de développer l’activité économique sur des territoires qui sont durement touchés par la désindustrialisation et par la fermeture de nombreux services publics ; il n’y a plus d’emplois, vous devrez donc accepter ce qui se présentera et ce sera votre seule chance : Center Parcs ou rien.
La population doit-elle obéir aveuglément alors qu’il existe d’autres
solutions ?


8 Messages

  • Des syndicats contre le projet Center Parcs Chambaran Le 29 mars 2015 à 21:43, par Jean Signac

    Bonjour à toutes et à tous.
    Petite précision concernant le communiqué de la CGT : le secteur de Roybon dépend l’Union locale CGT de la Bièvre et de l’Union locale CGT de Saint-Marcellin mais pas de l’Union locale CGT de Voiron. Il s’agit donc d’un communiqué rédigé par des dirigeants syndicaux n’ayant qu’une connaissance indirecte du terrain. Néanmoins, tant qu’à rédiger un communiqué, nos camarades auraient pu faire l’effort de réaliser leur propre étude. En reprenant presque mot pour mot les arguments des opposants au projet de Center Parc ils aboutissent logiquement aux mêmes conclusion et n’amène pas grand chose de plus au débat et surtout pas l’éclairage original d’une position syndicale.
    En effet, tout projet économique ou industriel exige des investissements et notamment des investissements d’infrastructure auxquels participent les collectivités locales. Comment se situent ceux de Roybons par rapport à ce qui se pratique de manière ordinaire ? Des éléments de comparaison, par exemple avec les zones industrielles du Pays Voironnais, seraient bien utiles. L’Union locale CGT de Voiron pourrait aussi faire profiter de son expérience dans la lutte contre l’utilisation abusive des subventions publiques car elle est nécessairement confrontée à ce risque dans un bassin d’emploi riche en grandes entreprises. Je ne pense pas seulement aux infrastructures mais aussi aux emplois aidés, au crédit impôt recherche...
    Je ne suis pas convaincu par les propositions avancées qui posent deux problèmes fondamentaux. Le premier est de s’en tenir à des généralités et des déclarations d’intention sans proposition concrète de réalisation. Le second est d’oublier que le problème premier est celui du développement économique d’une commune rurale. Cele conduit à passer à côté du problème : il ne s’agit pas de savoir si les aides publiques pourraient être mieux utilisées ailleurs mais comment elle doivent être utilisées afin de bénéficier au mieux à la population locale. Parce que, au final, il ne reste pas grand chose pour les Roybonnais. Un éco-musée, un musée de la chasse, une maison de randonnées cela ne fera pas beaucoup plus que quelques emplois saisonniers.
    C’est bien d’« agir pour créer les conditions de l’accès à des droits fondamentaux pour tous comme les vacances, les loisirs, la culture, les activités sportives » mais cela ne doit pas conduire à oublier les droits économiques ou le droit au travail qui sont tout aussi fondamentaux. Et c’est là qu’un éclairage syndical pourrait réellement aider à faire progresser le débat. La CGT de Voiron n’a pas su saisir cette opportunité et c’est dommage. Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.

    Répondre à ce message

  • Bal tragique au Conseil Départemental (suite et fin) Le 30 mars 2015 à 20:05, par marcus

    Bal tragique au Conseil Départemental de l’isère:une deuxième victime , André Vallini.
    L’enquête montre que ce sont les victimes elles mêmes qui ont organisé leur défaite .
    Ils n’en reviennent pas d’avoir perdu le pouvoir et accusent bien entendu les écologistes qui n’ont pas voté pour eux on se demande bien pourquoi.
    A ce degré de culot et de bêtise stupéfiante on se retient d’être grossier....

    Répondre à ce message

  • bal tragique à la CGT, la section de Voiron reçoit un blâme. Le 31 mars 2015 à 19:33, par marcus

    on s’étonne de constater que Voiron est à une distance sidérale de Roybon ( encore des gens de "l’extérieur"qui osent s’exprimer) .... On ne peut pas changer d’arguments contre Center Parcs, parceque ce ne sont pas des arguments rhétoriques mais des constats vérifiables , quantifiables et que la nocivité du projet est maintenant clairement démontrée.
    Donc "fatalement" ces vérités ne sont pas variables et ceux et celles qui s’opposent à Center parcs ont tout simplement pris la peine de s’informer sérieusement.
    Pour le reste n’hésitons pas à prôner la division, nous avons tous à y gagner.

    Répondre à ce message

  • Des syndicats contre le projet Center Parcs Chambaran Le 2 avril 2015 à 08:12, par ContreDoncTerroriste

    Réponse à la longue litanie de dénigrement de Jean Signac :

    Vous êtes bien loin des réalités de terrain et n’avez aucune idée des pressions et menaces mises en place par nos deux terreurs locales. Tellement éloigné du terrain que je vous vois bien à Paris, 11 rue de Cambrai ...
    Passez bien le bonjour à Mr Brémond de notre part.
    Il aura trop tardé pour prendre sa retraite. Ici à Roybon, c’est sa tombe (économique) qu’il a creusé.
    Mais mieux, les différentes oppositions (et même le/les CESER) qui sont nés sur toute la France ont creusé pour lui et c’est maintenant un panel de tombes qui attend sa trop longue carrière sans scrupule.
    Enfin un peu de justice, et de plus ces tombes sont désormais suffisamment larges pour accueillir plusieurs Zélus, enfin !!
    Tout est parfaitement enligné, c’est maintenant une question de semaines pour assister à ce superbe et réjouissant naufrage de cupidité et de cynisme.

    Répondre à ce message

  • Des syndicats contre le projet Center Parcs Chambaran Le 3 avril 2015 à 20:42, par marcus

    Tout à l’ivresse de sa gloire récente , Monsieur le président du Conseil Départemental nous dit clairement qu’il va nous appliquer une politique "de droite"... Soit, mais qu’il se souvienne qu’une "politique de droite" comme celle que nos amis socialistes ont voulu nous infliger, ne leur a pas tellement réussi. Ils pleurent aujourd’hui leur défaite et entre deux chagrins, se disent surpris par l’annonce d’un plan de soutien au BTP, c’est très bien, mais c’est seulement dans les maisons de tolérance qu’on vent plusieurs fois un pucelage.

    Répondre à ce message

    • Des syndicats contre le projet Center Parcs Chambaran Le 6 avril 2015 à 21:16, par Jean Signac

      Bonjour et merci d’avoir pris le temps de lire mes réflexions et de faire quelques commentaires. Je dois dire cependant que ceux-ci m’ont surpris.
      En effet, je ne compte aucun Brémond dans mes relations et, si je descends parfois à Paris, j’y connais surtout la Gare de Lyon et la rue de Rome (pour les magasins de musique) mais j’ignore où se situe la rue de Cambrai. Je ne pense pas non plus avoir écrit une « longue litanie de dénigrement » et encore moins avoir donné un blâme à la CGT mais simplement avoir réalisé un commentaire argumenté.
      Je me dois donc de clarifier mon propos.
      Une petite remarque tout d’abord : je n’ai pas d’opinion arrêtée sur le projet de Center Parc à Roybon car je pense que c’est un choix qui appartient aux habitants de cette région. Je lis régulièrement ce qui se dit sur ce sujet avec parfois l’envie d’intervenir dans le débat. C’est tout.
      1° L’Union locale CGT de Voiron n’est pas une section comme il en existe dans les partis politiques. Il s’agit d’une union de syndicats regroupés sur une base géographique ce qui explique mon constat « d’un communiqué rédigé par des dirigeants syndicaux n’ayant qu’une connaissance indirecte du terrain. » puisque les syndicats de cette Union Locale sont situés dans le Voironnais. Cela n’implique aucun jugement de valeur sur le communiqué mais cela permet de le lire en toute connaissance de cause.
      2° Je suis persuadé que les partisans comme les défenseurs du projet son sincèrement convaincus de la justesse de leurs arguments mais cela n’aurait pas du empêcher l’Union Locale CGT de mener ses propres investigations (ce dont elle est largement capable) et cela pour deux raisons au moins :
      a- Parce qu’une analyse indépendante est indispensable pour faire sa propre opinion.
      b- Parce que toutes les analyses ne sont pas équivalentes. Les faits peuvent être les mêmes mais le choix de ceux qui sont retenus ou écartés, l’ordre dans lequel ils sont agencés, la valeur qui leur est attribuée dépendent aussi du regard de l’observateur qui ne sera pas le même s’il est une association de défense de la nature, de commerçants ou de riverains, un élu local ou un syndicat. Et de ce simple fait la conclusion peut être différente. Proposer comme vous le faite une transition mécanique entre les faits d’une part et d’autre part les jugements portés sur ces faits et les choix qui en découlent reviendrait à nier la démocratie pour lui substituer une technocratie ce qui me semble assez dangereux. Ce qui m’intéressait ici c’était moins les faits en eux même que le point de vue depuis lequel ils étaient regardés. En adoptant votre point de vue l’Union Locale CGT de Voiron aboutit aux mêmes conclusions que vous mais sans rien apporter de nouveau et malheureusement pas l’éclairage syndical qui était la raison d’être de son communiqué.
      3° Il en ressort que, contrairement à ce qui est habituel pour un syndicat (c’est pour cette raison d’ailleurs que j’ai souhaité réagir), ce communiqué ne met pas l’accent sur l’importance de contre-propositions crédibles, ne prend pas sérieusement en compte les besoins et les aspirations de l’ensemble des habitants et oublie les droits économiques et le droit au travail. Il néglige tout autant de rappeler l’existence des subventions d’infrastructure dans la quasi totalité des grands projets industriels, de donner des références permettant de situer précisément le cas du Center Parc de Roybon ou de faire bénéficier chacun de sa propre expérience.
      Je trouve que c’est dommage car cela prive tout le monde des éléments de réflexion précieux apportés par un éclairage authentiquement syndical.

      Répondre à ce message

0 | 5

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable