PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Deux journées mouvementées sur la ZAD de Roybon

par PCSCP.
Mis à jour le samedi 14 février 2015

Nous reproduisons ici un communiqué publié le 08 février par Zad Roybon

7 Février 2015, 10h30. Du monde malgré le froid pour cette journée de construction sur la ZAD de Roybon dans la forêt de Chambaran. Nous sommes près de 200 à avoir passé les barrages assez tôt pour monter ensemble sur la colline, après quelques débats, parfois tendres, parfois houleux, avec les quelques dizaines d’habitants postés dans le village pour faire entendre leur soutien au projet. Nous sommes rejoints toute la journée par de nombreux sympathisants, venus soutenir cette action, et poursuivre la construction des cabanes et des barricades.

Ce qui marquera cette journée, c’est l’attitude d’une minorité parmi les « pro », organisés pour faire monter la tension dans le village : barrages sur les routes d’accès à Roybon et à la ZAD, pression et insultes sur les personnes, 4×4 poursuivant des manifestants après leur départ et deux voitures brûlées en fin d’après-midi. Trois individus ont tenté une intimidation à la tronçonneuse devant une barricade. Sans succès. Aujourd’hui 8 février, les barrages étaient de nouveau en place. Dans la journée, les pro-Center Parcs ont attaqué physiquement plusieurs personnes autour de la ZAD.

JPEG - 74.3 ko
Zad de Roybon : 7-8 février 2015

Les flics, présents depuis hier matin aux barrages des pro, partagent le café avec eux. Ils ont joué leur rôle : ils ont laissé faire. Des témoignages indiquent qu’ils ont également contrôlé des manifestants dans des villages voisins, où des riverains sont heureusement intervenus. Notez bien : gendarmes et pro-center parcs sont désormais copains comme cochons. Mais ne nous laissons pas intimider. La minorité qui organise ces blocages fait pression sur les habitants comme sur les zadistes pour avoir gain de cause. Ils prétendent défendre cette forêt, qu’ils viennent pourtant de vendre pour une bouchée de pain. À Roybon comme dans les villages alentour, nous avons rencontré bien des personnes qui avouent ne pas oser manifester leur point de vue, de peur des représailles.

Et pendant qu’une poignée d’excités joue les durs, ces messieurs de Pierre&Vacance restent bien au chaud. De notre côté, n’oublions pas notre objectif : nous nous opposons au capitalisme, même repeint en vert, et à ses infrastructures logistiques, industrielles ou touristiques. Comme face au TGV Lyon-Turin, à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, à la retenue de Sivens, notre lutte n’est pas un conflit de territoire entre bons et mauvais, locaux ou extérieurs, c’est une lutte politique. C’est l’une des formes de l’opposition à la colonisation par l’économie de tous les domaines et tous les espaces. Ce fameux « or vert » que représente l’intérieur du territoire pour le capitalisme, nous comptons bien le défendre. Les recours juridiques n’y suffiront pas. Plus que jamais, les actions collectives doivent se poursuivre et se multiplier sur la ZAD. Rejoignez-nous.

Nous appelons à témoigner des actions et agressions sur cette adresse : lapins-ecureuils(AT)riseup.net

Lapins et écureuils unis contre Center Parcs


8 Messages

  • Deux journées mouvementées sur la ZAD de Roybon Le 9 février 2015 à 09:36, par matthieu

    Merci aux gendarmes pour leur présence, sans eux je pense que certains pro center parc seraient allé beaucoup plus loin dans la violence. Les gendarmes acceptent de discuter tout autant avec les pro center parc que les défenseurs de la zad.
    Sachez que des opposants de longue date au center parc ont prévenus les gendarmes pour qu’ils viennent en nombre éviter les confrontations.

    Répondre à ce message

  • Roybon/Sivens -> similitude -> quand la milice fait la loi... Le 9 février 2015 à 11:18

    Sivens : Quand la milice pro-barrage fait la loi.

    (...) Devant cet état de fait, la préfecture a dépêché des Gendarmes Mobiles afin d’éviter un affrontement possible. Les comportements observés ensuite, les gendarmes discutant avec les pro-barrages de manière cordiale, la non réaction suite à la crevaison des quatre pneus du véhicule d’un opposant, mettent en évidence un parti-pris des forces de l’ordre (républicain ?) contre les défenseurs de la zone humide et en faveur des pro-barrages. Ce comportement ambigu de la gendarmerie a fait réagir des citoyens, des opposants au barrage, le Parti de Gauche Tarn et le NPA 81 dans un communiqué : « Pro-barrages et gendarmes, même combat ? » (...)

    http://www.collectif-testet.org/actualite-294-sivens-quand-la-milice-pro-barrage-fait-la-loi.html

    Répondre à ce message

  • Deux journées mouvementées sur la ZAD de Roybon Le 9 février 2015 à 16:08

    Suite à l’incendie odieux contre la maquizad, nous tenons à exprimer notre indignation face aux comportements des pompiers qui ne sauraient intervenus q’une heure après. Comment pouvez-vous agir ainsi vous qui êtes estimés de la population ? Vous jetez le discrédit sur votre profession et écornez votre belle devise de courage et dévouement, heureusement qu’il n’y a pas eu de blessés ou de morts, vous seriez mal à l’aise..

    Quant à Mr Perraud, premier magistrat de la commune de Roybon qui doit garantir la sécurité, vous n’êtes pas à la hauteur de vos responsabilités :

    - Vous organisez et encouragez des confrontations contre les zadistes et les opposants à center parc en faisant appel à des "gros bras" et à des méthodes qui datent d’ne autre époque et que l’on croyait révolue (intimidations, violences physiques, incendies de voitures). Vous êtes l’instigateur de trouble à l’ordre public..

    - Vous bâillonnez la liberté d’expression, il est interdit d’être contre center parc sous peine de menaces ou de représailles,

    - Vous entravez la liberté de circuler à tous les citoyens, routes barrées de toute part, avec l’appui des forces de l’ordre et de vigiles. Il faut dire où l’on va, où l’on se gare, ce que l’on transporte enfin bref... montrer "pattes blanches", votre commune est devenue une zone de non droit. Je m’adresse aux hauts politiques, qu’attendez-vous pour condamner cet état de fait alors que vous le faites pour les grandes villes ?

    - Vous êtes incapables de dialoguer sereinement et intelligemment vous faites preuve de faiblesse car vous n’avez pas su mettre en place des projets innovants par exemple un tourisme vert respectueux de la nature et de l’environnement ; vous avez crée un lac pour attirer les touristes.. FIASCO.. il fait si bon dans les terres froides !!! Qu’en sera -t’il du center parc ? Vous êtes rattrapés par votre manque d’imagination et d’ambitions et surtout par vos erreurs de gestion.
    Vous creusez un sillon de suspicion, d’incompréhension, de haine dans lequel vous vous embourbez chaque jour un peu plus.

    Roybonais, Roybonaises REVEILLEZ-VOUS !!

    VIVE LES CHAMBARANS LIBRES

    A BAS LE LOBBYING ET LA FINANCE

    Répondre à ce message

  • Deux journées mouvementées sur la ZAD de Roybon Le 9 février 2015 à 19:39, par J.V

    La meilleure réponse à tous ces incidents orchestrés par ces pro-center parc, aux méthodes de voyou, c’est de continuer ce type de manifestation. En refaire ! Et en refaire ! La présence des zadistes irrite parce qu’elle permet de mettre en éclairage, par le biais des médias, tous ces petits "arrangements" qui sont toujours fait dans le dos des habitants par des élus peu scrupuleux, érigeant "la magouille" comme un principe de fonctionnement dans leur village.

    Répondre à ce message

  • Journées à refaire, oui, et aussi souvent que possible ! Le 10 février 2015 à 00:11, par Arnaud Guilhem

    Je fais partie de ceux qui seraient bien venus ces derniers jours. J’habite à quelques km de Roybon.
    Sans couleur politique-politicienne, mais militant au quotidien pour la défense de la nature et de mes contemporains victimes des violences sociale, politique, financière... Je me sens concerné par la résistance de la Maquizad et je considère comme des héros dignes de respect ceux qui y habitent et qui s’engagent. Les terroristes sont ailleurs, dans leurs bureaux feutrés à Paris, ou encore dans quelques mairies où l’on s’illusionne de façon si pitoyable sur la philanthropie et la générosité des vrais décideurs. Quelle chute vont-ils faire quand ils verront qu’ils n’auront été, comme en tant d’autres lieux déjà victimes du capitalisme aveugle et de l’avidité inhumaine, que des instruments jetables et des pigeons à plumer et à rôtir !
    Je suis chrétien, aussi, et je sais que l’Evangile nous demande de ne pas fermer les yeux sur ce qui se passe à Roybon comme ailleurs. Les Béatitudes nous invitent au contraire à être debouts et conséquents, à cause de ceux qui sont éblouis et affolés par une manne qui ne viendra pas et à cause de ceux qui souffrent déjà pour la justice et l’intelligence.
    En attendant l’opportunité de venir, pacifiquement, en toute simplicité, et aussi souvent que possible malgré les obstacles, je prie pour que la paix et la raison l’emportent, et la joie aussi.
    Tenez bon, ceux de la Maquizad et tous les zadistes de tous poils !

    Répondre à ce message

0 | 5

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable