PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Revue de presse du 04 déc : Rue89, Reporterre...

par PCSCP David.
Mis à jour le vendredi 5 décembre 2014

Les médias continuent de traiter le sujet de différentes manières :

- France Culture : Jean-Marie Brun, membre de l’association des opposants Pour les Chambarans sans Center Parcs (PCSCP) Pour "le reportage sur place", précisons que ce sont des vigiles cagoulés et armés de matraques qui se sont jetés directement sur les opposants pour les frapper violemment, en toute illégalité ! Pierre et Vacances s’est donc permis d’engager une sorte de "milice" brutale pour tenter d’empêcher des actes de désobéissance civile non-violente destinée à bloquer le chantier (précision obtenue grâce à nos correspondants locaux).

- Rue89 Lyon : Projet de Center Parcs en Isère : après Sivens, qui empêchera la bataille rangée ?
Un bon article qui fait un résumé de la situation actuelle

- Reporterre : Les grands projets inutiles, signes d’une démocratie malade, un bon article qui pose quelques bonnes questions

- FR3 Alpes : Le chantier du futur Center Parcs de Roybon (Isère) de nouveau suspendu

- Bastamag : Subventions indécentes, destruction de l’environnement, précarité de l’emploi : un « Center Parcs » suscite la colère, un bon résumé, avec un soucis des bons chiffres.

- Actu-Environnement : Center parc de Roybon : l’étude d’impact à nouveau sur le banc des accusés

et aussi :


6 Messages

  • journal de France culture Le 4 décembre 2014 à 11:55, par Mella

    France culture a envoyé une journaliste sur le site des chambarans, elle y était ce matin et a parlé, au cours du journal de 8h des incidents avec la sécurité

    Répondre à ce message

  • Les ZAD formulent la critique d’une économie casino soutenue par une justice casino Le 4 décembre 2014 à 12:20

    ZAD, Sivens, Notre Dame des Landes, Roybon, Lyon-Turin : la nécessité impérative de mettre fin à la justice casino

    Médiapart, 01 Décembre 2014

    (...) La justice guide la vie sociale, dans l’élaboration et la mise en oeuvre du droit, son médium, par les autorités qui en ont la garde et ont reçu pour mission de veiller au respect de la loi. Un tribunal n’est donc pas la justice.

    (...) La matraque ne garantit donc pas l’ordre républicain, elle n’en constate que l’échec. La matraque n’est, tout au plus, qu’un mauvais ordre républicain, qui atteste d’un état d’injustice, donc du désordre. L’aspiration au triomphe de la démocratie ne doit pas craindre ni admettre ce désordre pour faire triompher la justice.

    (...) La médiatisation des différentes ZAD révèle des cas emblématiques de la défaillance institutionnelle dans la mise en oeuvre et le respect de la loi. Des citoyens devant saisir Bruxelles pour contourner l’obstruction et l’échec au droit et faire triompher la justice atteste de l’échec politique d’un pays (Sivens : Bruxelles ouvre une procédure d’infraction contre la France ; Argent Public et Intérêts privés, barrage de Sivens ?).

    (...) Sivens est la synthèse, le point de convergence d’une évolution des pratiques sociales dont l’aspect financier occulte le consentement nécessaire à la violation du droit. " L’économie casino " s’est développée et a prospéré grâce à la " justice casino " (...)

    Toutes les ZAD dénoncent un même constat, une " justice casino " résultant d’une forfaiture institutionnelle consentie, que les artifices des techniques de communication ne parviennent plus à masquer.

    A l’évidence, l’action des lobbys, à faire régresser le droit, ne serait pas possible, si personne en face ne l’acceptait, si le politique s’y opposait, comme cela devrait être le cas, pusique les institutions ont la mission de veiller au respect du droit et que les élus sont en mesure de les saisir. (...)

    Ce qui se passe au niveau européen n’est qu’une projection de ce qui se passe dans les régions.

    La région Rhône Alpes connaît une deuxième ZAD d’importance, la liaison ferrovière Lyon-Turin, à cause de laquelle deux italiens sont déjà morts, Maria Soledad et Edoardo Massari, dans des conditions suspectes et suite à un procédure douteuse reposant sur des charges inexistantes.

    Le préfet de région de Lyon et le préfet du département de l’Isère manquent à leurs obligations comme les commissaires européens dans la négociation de l’accord transatlantique. Les élus qui soutiennent ces projets manquent pareillement à leurs obligations. Le mouvement des ZAD pose la question du respect de la loi par les institutions, sur le fond et pas seulement de façon formelle ou littérale.

    Les ZAD formulent la critique d’une économie casino soutenue par une justice casino. Il s’agit dès lors de dénoncer efficacement cette seconde afin de mettre un terme à la première et à ses conséquences néfastes, dont la corruption n’est pas la moindre.

    L’enquête ouverte par la Commission sur le barrage de Sivens sur l’intervention d’une association et le soutien d’une eurodéputée offre l’occasion d’espérer une prise de conscience à lutter contre une inertie qui n’est pas une fatalité et que cette procédure soit un précédent dans le rétablissement de l’Etat de droit.


    Le droit à l’envionnement est un droit de l’Homme.

    Les ZAD naissent de l’exigence légitime d’avoir une administration rigoureuse et impartiale.

    Le droit l’impose. (...)

    http://blogs.mediapart.fr/blog/patrick-cahez/011214/zad-sivens-notre-dame-des-landes-roybon-lyon-turin-la-necessite-imperative-mettre-fin-la-justice

    Répondre à ce message

  • Violence contre les zadistes Le 4 décembre 2014 à 12:58

    Pierre est le loup

    Communiqué du 3 décembre

    Comme tous les jours, au petit matin, une vingtaine d’occupantEs de la Marquise sont partiEs se promener dans les bois. Mais le loup y était ! Ils sont tombés sur de nouvelles équipes de sécurité privées*, vêtus et cagoulés de noir avec une attitude et des propos menaçants. Après une première partie de matinée à grogner et montrer des dents, le loup a fini par mordre : alors que les visiteurs souhaitaient s’approcher des ouvriers travaillant à la tronçonneuse pour leur parler, les agents de sécurité ont sorti matraques et bombes lacrymogènes sans sommation. Trois personnes ont été blessées : arcade sourcilière ouverte, côtes endommagées…

    Nous recevons de la part des habitants de la région un grand soutien moral et matériel : de nombreux vivres ainsi que des matériaux divers et variés nous ont été apportés pour l’aménagement de la maison et les besoins quotidiens. Des sympathisantEs arrivent de toute la France, et même de l’étranger.

    Malgré l’élan massif de solidarité que nous rencontrons, nous avons aussi pu observer des signes d’opposition à notre action, parfois très violents. Mardi dans la soirée, un automobiliste s’est arrêté un court instant à proximité de la maison forestière et a redémarré brusquement alors que des camarades venaient à sa rencontre. L’une d’entre eux s’est fait rouler sur le pied et a terminé à l’hôpital.

    Pierre ne t’en fais pas, tant que le loup sera au bois, le chaperon rouge s’y promènera.

    Pour nous joindre : infos ZAD 06 56 84 36 13

    * en remplacement des anciennes équipes de vigiles avec qui les échanges étaient cordiaux

    http://zadroybon.wordpress.com/2014/12/03/pierre-est-le-loup/

    Répondre à ce message

  • une pensée émue.... Le 4 décembre 2014 à 19:28, par marcus

    Ayons une pensée émue pour ceux et celles qui ont pleuré l’échec de Royal à la présidentielle.... Elle présidente . Mon dieu...Dernier livre de cette dame " Cette belle idée du courage" 2013.

    Répondre à ce message

  • La Poste livre la ZAD ;-) Le 4 décembre 2014 à 21:28

    Toto
    3 décembre 2014 à 6 h 30 min
    Et si certains veulent vous envoyer un colis.
    A quelle adresse ?

    - Vu en commentaire ici :
    Appel à la générosité et à la solidarité de chacun.e.!
    http://zadroybon.wordpress.com/2014/12/01/appel-a-la-generosite-et-a-la-solidarite-de-chacun-e/#comments

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable