PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Revue de presse du 14 déc : Portraits de zadistes et autres infos

par PCSCP David.
Mis à jour le lundi 15 décembre 2014

- L’Obs société : Portraits de zadistes : "Je fais partie des bisounours de Roybon" : Rencontre avec ces militants qui s’opposent au projet de Center Parcs pour mieux refuser "un modèle de société imposé".

- BP actu : Benoît Hartmann, porte-parole de France Nature Environnement : "Il y a partout des projets qui posent problème". En quelques phrases simples, des points essentiels sont dits : problème systémique de mal démocratie, politique du fait accompli, primauté de l’emploi à tout prix sur le coût pour l’environnement...

- Fabrice Nicolino, Planète sans visa : Pourquoi on ne peut pas s’entendre avec eux, sur l’enfumage "écologique" généralisé des socialistes et compagnie. Des espaces naturels ou agricoles sont sacrifiés à coup de subventions publiques pour des entreprises privées.

- Lyon en France : Center Parcs Roybon, une tribune d’Alain Chabrolle (vice président (EE-LV) chargé du dossier "Santé Environnement" à la Région Rhône-Alpes).
Voici le début de l’article : « "Je me souviens très bien de la toute première réunion avec Pierre et Vacances à Grenoble. A cette occasion, les participants, d’horizons différents, n’ont eu de cesse de dire au promoteur immobilier : « vous avez choisi le plus mauvais site de Rhône-Alpes ».
Peine perdue. Pierre et Vacances nous a répondu que le plus important pour eux était que ce site constituait le centre de leur future zone de chalandise. On connaît la suite. »

- BP actualité : La France peut-elle encore mener à bien des grands travaux ?

- Les moutons enragés : Un Roybonnais, « les yeux bien ouverts » vous explique : Le Center Parcs des Chambaran, une mise à plat critique des chiffres

- Slate : Avec les zadistes, l’ultra-gauche est de retour (au moins dans la tête du pouvoir). L’article ne semble pas bien comprendre ce qu’est la diversité des "zadistes", mais il y a des analyses intéressantes néanmoins, comme cet extrait :
« Pourquoi alors l’Etat réduit-il ces manifestations à des mouvements de violence et passe-t-il à côté du discours politique de ses opposants ? « Les pouvoirs publics ont toujours utilisé deux stratégies de stigmatisation des adversaires : la criminalisation et la surpolitisation. La première consiste à assimiler les protestataires à des criminels de droit commun ce qui dessert évidemment leurs causes et la seconde consiste à les présenter comme des idéologues totalement sectaires et radicaux », souligne Xavier Crettiez.  »
L’Etat et les Zélus Pro Center Parcs cherchent en effet à caricaturer, à créer des peurs parmi la population et à diviser, rien de nouveau.

- Dans un autre registre, le Front National s’est associé aux pro Center Parcs, et les Zélus militants pour ce projet les ont accueilli sans soucis

- L’essor : Center Parcs : quelle sortie de crise ?, où sont retranscrites les énormités de Cottalorda, Neuder & co lors de leur rassemblement du 7 déc


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable