PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Revue de presse du 21-22 mars

par PCSCP David.
Mis à jour le mardi 31 mars 2015

- ZAD Roybon : Communiqué d’Alerte de la journée « La ZAD aux Bois Vivants » du 21 Mars 2015.

- Chronique d’Hervé Kempf sur le projet Center-Parcs de Roybon dans la dernière émission de là-bas si j’y suis... Émission dans son intégralité sur http://la-bas.org/ ::

- Reporterre : Les zadistes sont les héros de notre temps
Extrait :
« On y va fort avec ce titre : « Héros de notre temps ». Mais face à l’opprobre que le gouvernement et la presse possédée par les intérêts financiers déversent sur ceux et celles qui s’opposent à la destruction du monde, il est opportun de le dire : oui, le mouvement des Zad est un enjeu crucial de l’époque, oui, le courage de s’opposer aux ravageurs est exemplaire. Deux semaines après l’expulsion de la Zad de Sivens, voilà ce que disent les zadistes.
Depuis des mois, à Sivens, zadistes et associations tentent d’alerter sur les collusions entre le pouvoir politique, l’agrobusiness et le maintien de l’ordre. Après l’homicide par la gendarmerie, en octobre dernier, d’un jeune écologiste, Rémi Fraisse, les occupants de la Zad et les opposants au projet de barrage ont subi, au quotidien, les agressions des pro-barrages organisés en véritables milices, sous l’oeil passif des "forces de l’ordre"
Expulsés de la zone à défendre puis des communes environnantes, zadistes et militants n’en ont pas pour autant disparu. C’est là une des forces des Zad. Insaisissables, elles peuvent se désagréger sans dommage, pour se recomposer dans un autre espace temps. »

JPEG - 30.4 ko

-  La pétition « Stoppez immédiatement la construction du Center Parcs des Chambaran », sur change.org a franchi le cap des 25000 signatures, seuil de déclenchement de la remise de la pétition aux élus.

- Mediapart : Les opposants aux grands projets font vingt propositions de réforme

- Le Figaro : Face au « Grands projets inutiles imposés », les mouvements citoyens s’organisent


3 Messages

  • La ZAD aux Bois Vivants Le 21 mars 2015 à 21:58, par ContreDoncTerroriste

    Commentaire trouvé sur la pétition : https://www.change.org/p/stoppez-immédiatement-la-construction-du-centerparcs-dans-les-chambaran-isère-roybon

    Contre la haine organisée à Roybon

    - Honte aux Zélus qui invectivent les habitants : "terroristes" "djiadistes" et appellent au "Front citoyen actif" = milices
    - Honte aux miliciens qui décident du droit de passage, fouillent les voitures, fichent les occupants, font bruler des voitures, une cabane d’habitation, frappent et laissent inconscients des opposants, crèvent des pneus et comble de la provocation, ils s’en réjouissent ouvertement sur Face Book. Beaucoup de ces exactions étaient même annoncées. La gendarmerie ne fait rien, évidemment...
    - Honte au préfet qui par ses arrêtés sur mesure légalise les nombreux barrages des miliciens et paralyse depuis des mois la circulation des Roybonnais
    - Honte aux gendarmes qui laissent faire avec même un regard bienveillant (instructions de la préfecture), qui refusent les plaintes ou les annulent sans raison et qui propagent sciemment la haine locale en distribuant à tour de bras des PV stupides "C’est à cause des ZADistes" qu’ils disent à chaque contrôle. Ils font également courir des bruits absurdes : "Les ZADistes ont miné les bois"...

    Personne n’est dupe, la haine est mise en place par les institutions sensés nous protéger et évidemment à la botte d’une multinationale connue pour être corruptrice.
    Tagger 2 algécos et un engin de chantier + casser une vitre, c’est pas bien mais nos institutions instrumentalisent ces 2 faits isolés pour déployer des forces démesurés et pour manipuler la population locale contre les ZADistes.

    N’importe qu’elle manifestation de la FNSEA coute des milliers de fois plus en dégât, mais pourtant jamais aucun agro-céréalier n’est inquiété.

    De fait, Roybon se déclare hors lois de la république et met en place ouvertement la vindicte populaire et le chao.

    A qui profite le crime à votre avis...

    Répondre à ce message

  • La ZAD aux Bois Vivants Le 22 mars 2015 à 06:58, par Fréderic Louvé

    La promotion de la haine, c’est bien ca le moteur. D’ailleurs ont peut rajouter un acteur :

    http://www.ledauphine.com/isere-sud/2015/03/21/un-tracteur-forestier-incendie-non-loin-du-chantier-de-center-parcs

    Les hyènes du Dauphiné Libéré n’ont pas tardé à monter en épingle cet acte typique de barbouze/milicien. N’oubliez pas les enjeux, des centaines de Millions d’€ et très certainement de la collusion, tous les coups sont bon forcément.
    A l’inverse des 2 voitures incendiées par les miliciens, ici pas question d’évoquer une "auto-combustion spontanée "non, ici le DL associe bien évidemment les ZADistes dans ce même article. C’est évidement volontaire. La Pravda locale frappe encore, en même temps ces "journalistes" ne rêvent que d’une chose, rejoindre la rédaction d’Isère Magazine. Il faut bien qu’ils fassent leur preuve en soumission et en manipulation politique.
    Zélus, Gendarmes, Préfet, Dauphiné Libéré, Brémond : Même combat, propager la haine...

    A qui profite le crime : Brémond, FN, UMP ( élection !!!!! ) et très certainement pas au ZADistes.

    A coup sûr, les gendarmes seront largement présents devant les bureaux de vote du canton, des fois qu’un électeur oubli pour qui voter...

    C’est pitoyable mais tellement évident cette stratégie de haine.
    Elle est en place depuis des mois : Établissement et patrouille des vigiles de CP dans le village. Création et patrouille des milices...

    Répondre à ce message

  • Plus de 25 000 signatures CONTRE le CP... Le 24 mars 2015 à 11:51, par Claire

    ....et seulement 662 (à l’heure où j’écris) sur la pétition des PRO CP, sur le même site Change.org !

    Si c’est pas parlant ça !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable