PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Revue de presse du 26-27 janv

par PCSCP.
Mis à jour le mardi 27 janvier 2015

- Deux soirées "projection-discussion" sont prévues à propos et en soutien à la ZAD de Roybon, dans les Hautes-Alpes, à l’initiative de la coordination 05 de lutte contre les grands projets nuisibles et imposés.

JPEG - 277.5 ko
Affiches soirées "projection-discussion" en 05 en soutien Zad Roybon

- La première aura lieu lundi 26 janvier 2015, au centre social du centre-ville, à Gap (Bourse du Travail, place Grenette) à partir de 19h30
- La deuxième aura lieu samedi 07 février 2015 au cinéma de Saint-Bonnet en Champsaur à 20h30. Une collecte de matériel pour la ZAD sera faite à cette occasion

- Center Parcs au Rousset : débat d’idées à la Guiche : Le collectif du Geai du Rousset avait à cœur de dépassionner le débat autour du Center Parcs

- Center parcs Le Rousset : bientôt le « débat officiel » : CNDP : Dans quelques mois, un grand débat sur le projet de Center Parcs Rousset s’ouvrira sous l’égide de la Commission nationale du débat public.


- Newsletter régionale FRAPNA - Janvier 2015
Extraits :
« Les Notre Dame des Landes, Sivens et autres Center Parcs de Roybon sont les exemples criants de dévoiement de l’intérêt général et de mépris des citoyens au profit d’acteurs privés, ils n’ont pas leur place dans un grand pays démocratique.
J’espère de tout cœur, que suite à l’exceptionnelle mobilisation des citoyens français pour affirmer leur attachement aux valeurs fondamentales de notre République, nos gouvernants n’apporteront pas qu’une réponse sécuritaire simpliste mais répondront par un choc de démocratie et un retour de l’intérêt général en tant que fil conducteur des politiques publiques. »
(...)
« COUP DE GUEULE : Monsieur Vallini, la grandeur de la France ne se mesure pas en mètres cubes de béton ! »
(...)
« Nous avons été trompés par Pierre et Vacances et les promoteurs de ce projet qui, après nous avoir dit vouloir construire un projet concerté, sont arrivés avec un projet "déjà ficelé" à Roybon sur 200 hectares de zones humides boisées en tête de bassin versant. Il est difficile de faire pire ! Nous avons joué jusqu’au dernier moment la carte de la concertation et de l’expertise citoyenne pour faire valoir les arguments qui faisaient que ce projet de Center Parcs ne pouvait pas se faire au prix de la destruction d’une zone humide d’importance majeure pour l’alimentation en eau d’une grande partie du département de la Drôme, qui souffre déjà d’un déficit hydrique important. Nous avons eu la naïveté de croire que le bon sens et les arguments techniques et scientifiques l’emporteraient, et que l’intérêt général prendrait le dessus sur l’intérêt particulier d’une société, dont le modèle économique repose sur les aides publiques et les niches fiscales. »
(...)
« Cette triste histoire a montré que nous avons eu tort. Plutôt que de jouer la carte de la pédagogie en démontrant pas à pas que ce projet était incompatible avec la notion même de développement durable, nous aurions du tout de suite annoncer la couleur : nous ne laisserons pas détruire 200 hectares d’espaces naturels, dont une zone humide d’importance majeure, pour le seul profit d’une société privée et au prétexte de la création de quelques centaines d’emplois non qualifiés et mal payés, qui plus est à un coût exorbitant. »
(...)
« Lorsque la concertation ne permet pas de trouver une solution négociée et qu’une personne physique (vous et moi) ou morale (la FRAPNA ou toute autre association, entreprise ou collectivité) s’estime victime d’un abus de pouvoir, elle peut dans notre démocratie saisir le pouvoir judiciaire pour dire le droit. C’est un de nos droits fondamentaux, régulièrement attaqué par certains élus, qui oublient que le droit de recours est un des piliers de notre démocratie, fondée sur la séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire. »
(...)
« Il n’existe en effet aucun impératif d’intérêt public majeur à cela, seulement l’intérêt privé de Pierre et vacances et la complicité de nos pouvoirs publics. Nous n’acceptons pas ces procédés dignes d’une "république bananière" et le chantage aux subventions n’y changera rien. Mieux vaut vivre pauvre mais libre que confortablement mais enchaîné. »
- Appel à dons, recours juridiques Frapna / Center Parcs de Roybon

- Arte le 03 février : Nature, le nouvel eldorado de la finance - Banking Nature
+ Sur Facebook

JPEG - 108.6 ko
Nature, le nouvel eldorado de la finance

- L’Express : Notre-Dame-des-Landes : le crash annoncé de l’aéroport
« L’emprise de l’aéroport est en outre située sur un ensemble de têtes de bassins versants, dont dépendent la quantité et la qualité de l’eau en aval. Au printemps, les juges du tribunal ­administratif de Nantes devront dire si le projet respecte les lois sur l’eau et sur les espèces protégées. Jamais cette question n’avait été abordée sur le fond jusqu’alors. »

- France TV : La voix est libre du 201-01-2015, avec Michèle Rivasi, P. Satis, Christian Luciani de Vivre en Chambarran et O. Michel, il est question du projet Center Parcs, vers 10’40

Et aussi :


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable