PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Revue de presse du 28-29 déc

par PCSCP.
Mis à jour le mardi 6 janvier 2015

- Le JDD : Center Parcs de Roybon : Pierre & Vacances "prêt à adapter" son projet.
Nous commenterons tout ça prochainement..., il y a matière...

- En attendant, vous trouverez sur Chambarans Unblog, une réponse cinglante et pertinente aux déclarations récentes de Vallini et Brémond : Mrs Brémond et Vallini veulent parler aux opposants, mais sans leur en parler…

- Zad Roybon :

- L’en Dehors : Les ZADistes, une nouvelle "race" de militans/es ?

- Blog Mediapart : De quoi le Center Parcs de Roybon est-il le nom ?

- Résidences "Senioriales" (Pierre & Vacances) : c’est vraiment pas la joie...., une association de défense des copropriétaires dénonce + article de presse

et aussi :


3 Messages

  • Résidences "Senioriales" (Pierre & Vacances) -> c’est vraiment pas la joie... Le 29 décembre 2014 à 11:18

    Association de Défense des Copropriétaires des résidences Senioriales

    Nous sommes des seniors retraités, copropriétaires dans une des résidences "Senioriales". Nous avons été intéressés par ce "concept", proposé pour passer une retraite paisible.

    Les logements, maisons ou appartements, devaient être aménagés afin de faire face, dans le temps, au vieillissement (par exemple salle de bains "ergonomique") et nous rendre la vie plus facile...

    Mais, sur place, nous avons constaté que les équipements ou l’achèvement des travaux ne correspondaient pas aux promesses ou aux affirmations du promoteur qui se prétend pourtant "Expert en résidences seniors". (...)

    La colère car le promoteur refusait le plus souvent d’accepter les réclamations des copropriétaires
    , ses nouveaux "clients". La colère car, également, la gestion n’était pas celle annoncée, avec des charges bien au-delà de ce qui avait été affirmé, avec un syndic imposé.

    Nous étions isolés, chaque résidence dans son environnement, avec ses multiples problèmes. Puis il y a eu la création (en novembre 2010) d’une association de défense des copropriétaires pour la résidence de Grasse (Alpes Maritimes), ouverte en septembre 2009, afin qu’ils puissent se défendre contre un promoteur menteur et manipulateur et un syndic à ses ordres et non au service du Syndicat des Copropriétaires qui le paie ! (...)
    http://www.senioriales-indignezvous.fr/

    Pierre & Vacances à la pêche aux seniors
    http://www.quotidiendutourisme.com/image/sommaire/sommaire/1224.pdf

    Répondre à ce message

  • De la démocratie en Bièvre-chambarran. Le 30 décembre 2014 à 10:07, par marcus

    Que reste-il des libertés que nous ont laissées nos aînés ?
    Peu de choses, ils nous reprocheraient avec raison de les avoir bradées.
    Il en reste les apparences, les simulacres, et une devise qui n’a plus hélas beaucoup de sens : " Liberté , Egalité, Fraternité "...
    Il est urgent d’ouvrir les yeux sur une réalité qui s’obstine : notre société est fataliste, résignée, cruelle, vouée au profit.
    La devise républicaine est mal en point.
    S’indigner ne suffit pas.
    Se satisfaire de devenirs décidés par avance, se contenter d’élections fonctionnarisées, accepter le règne interminable d’élus cumulards, tolérer que les mandats, empilés sans vergogne, dépassent en longévité ceux des châtelains de jadis, accepter qu’un nombre impressionnant de casquettes soint portés par la même tête, cela suffit. Au vu des résultats lamentables des politiques menées, cela doit cesser.
    Un personnel politique hautement disqualifié dont l’obstination à se maintenir est le seul talent, obstination liée à de lamentables projets inutiles, désastreux pour notre environnement et nos finances publiques.
    Un personnel politique uniquement préoccupé à rester en place le plus longtemps possible, à faire carrière donc incapable de prendre les décisions honorables et courageuses dont nous avons le plus urgent besoin.
    Imaginez un instant ce que feraient ces hommes dans une situation historique difficile... cette situation risque d’advenir, vous le savez, Vous leur ferez confiance ? Qu’en sera-t ’il du bien commun qu’ils nous promettent sans cesse ?
    La série de fléaux qui s’abat sur nous croît de façon endémique.
    Pas un jour qui ne voie un élu indélicat mis en examen, un député qui ne déclare pas sa fortune, un conseiller de haut niveau démissionnaire, un ministre inquiété...
    La collusion des forces politiques et des puissances d’argent qui s’étale sans pudeur n’est pas le moindre de ces fléaux. Il remplit à l’heure actuelle et plus que jamais tous les espaces disponibles, et , comme le pense et l’écrit Vaneigem sur le sujet ce dernier évoque " les créatures qui n’ont d’autre regard que celui de l’argent et qui mènent leurs affaires avec l’efficacité d’un défoliant planétaire ."
    Le déchaînement des ambitions personnelles, le cumul outré des mandats, des fonctions et des longévités sclérosantes assassinent la démocratie en générant des paralysies que verrouillent les clientélismes. Ainsi le mépris de la volonté générale s’organise au détriment de nos libertés, on étouffe la liberté d’expression, on malmène les enquêtes publiques qui ne vont pas dans le sens voulu, on sème la discorde et on attise les haines avec une orgie de moyens.

    Est-ce-là, messieurs les élus votre conception des responsabilités, votre vision du pacte républicain, est-ce-là votre rôle de représentant du peuple ? Certainement pas.
    La machine à fabriquer l’abstention des élécteurs : cumul et clientélisme.Du cumul naît inexorablement le clientélisme , le clientélisme nourrit le cumul, les électeurs ne votent plus , s’éloignent de la vie publique, désespéres à juste raison car exclus d’un jeu truqué. Les forces vives sont anesthésiées par les cumulards, c’est leur intérêt, non celui des citoyens.
    Conserver obstinément le pouvoir c’est s’interdire de l’exercer, de mettre en jeu avec courage ses propres responsab ilités. Là est le mal.
    Le mandat électif est devenu entre leurs mains le pire des métiers, fait d’inertie, de compromis et de compromissions. Pour leur peine , ils jouissent de privilèges dont nous faisons les frais dans des proportions incroyables.
    On peut les qualifier d’une expression plus juste que celle d’"élus" , à savoir celle de " nommés par reconduction inévitable". Même s ’ils se font peur au soir des élections, le frisson n’est que d’apparence.
    La colonisation sauvage des fonctions de représentation doit cesser : trop de Présidents, de Vice- Présidents trop de maires puisqu’ils ont perdu leurs prérogatives...Trop de votes à main levée dans les nouvelles assemblées, trop de décisions emportées à la va-vite, trop d’élections au suffrage universel indirect, véritable déni de démocratie, trop de plaquettes luxueuses et vides de vraies informations imprimées et distribuées à nos frais et consacrées à leur gloire...Auncun avis contradictoire n’est admis dans ces publications, Est-ce, là encore l’exercice normal d’une démocratie ?
    Concernant Center Parcs, c’est un projet néfaste porté depuis trop longtemps pas des élus complètement obsédés par un modèle de "loisirs massifs" totalement périmé .Ils se rendent peut- être compte qu’ils sont en passe de devenir hors-jeu d’oû leur frénésie à maintenir ce projet lié maintenant à leur légitimité. Position imprudente pour des hommes de l’art politique devant l’irrésistible montée en puissance du souci, dans l’opinion, de l’écologie. Seraient-ils finalement peu compétents dans leur propre spécialité devant une nouvelle donne incontournable ?

    " La Vérité sur Center Parcs" disent-ils, du décervelage à l’abus de faiblesse au chantage à l’emploi, de l’appel à la haine envers les Zadistes , aux "pétitions pour CP" déposées dans des lieux publics , Poste et Commerces compris..... Tout fait ventre. Les Opposants sont stigmatisés, montrés du doigt, les amis sont divisés, les voisins et familles se brouillent . Beau résultat.

    Peut-être les tenants obstinés de Center Parcs, réunis en assemblée d’élus, voteront-ils ( à main levée, " qui est contre"...) une loi réprimant les Opposants au titre du délit d’opinion ? Délit vieux comme le monde dans les régimes autoritaires , assorti d’une amende, ou pire ?

    Répondre à ce message

  • Revue de presse du 28-29 déc Le 2 janvier 2015 à 06:37, par benoites

    Les écologistes, s’agissant du CO2 qui est leur cheval de bataille , prétendent que les forêts produisent plus d’oxygène pur et de carbone ( celui des végétaux ) que les autres terres végétalisées et ils sont par exemple contre la destruction de la forêt amazonienne . Et en zone rurale , comme moyens de traction vous avez les chevaux et les tracteurs et vous ne labourez pas vos parcelles à ensemencer avec des bulldozer jaunes qui sont des engins de chantier de TP comme vous le dites.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable