PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Front de Gauche : Soutien de Patrick BEDIAT ( Isère 7ième circonscription )

par PCSCP Stéphane PERON.
Mis à jour le mercredi 6 juin 2012

Madame,Monsieur,

Vous m’avez interpellé sur le projet du center parcs dans les Chambaran et je vous en remercie.

Avec Claude Ravel nous avons à plusieurs reprises exprimé publiquement notre opinion sur ce dossier et sur ses impacts tant sociaux qu’environnementaux.

Nous sommes convaincus de la nécessité de développer des zones économiques sur des territoires très touchés tant par la désindustrialisation que par le départ de services publics.

Ce développement ne peut se concevoir au détriment de l’environnement et des populations.

C’est pourquoi nous pensons, sous certaines conditions, que la création d’un center-park aurait pu constituer un atout pour ce territoire qui a vue disparaitre ses activités économiques et son collège.

Mais un tel équipement pose des questions sur le plan environnemental notamment au niveau de l’alimentation en eau ( assèchement de la Bièvre), pour le traitement des eaux usées et comme vous le signalez pour la forêt de Chambaran.

Concernant les emplois créés, ce sont souvent des emplois à temps partiel, saisonniers et peu qualifiés générant paradoxalement encore plus de précarité.

C’est pourquoi nous pensons que l’installation d’un tel équipement doit être faite sur la base d’un cahier des charges précis et sur des critères de transparence vis-à-vis de la population et des élus.

En effet, ce cahier des charges doit être élaboré à partir d’une réelle concertation, d’un diagnostic partagé et respecter les orientations et normes décidées dans la cadre du Grenelle de l’environnement et ainsi permettre pour chaque équipement d’évaluer les avantages et inconvénients tant sur le plan de l’humain, de l’environnement et de l’économie.

Si nous pensons que le développement d’un territoire peut être soutenu par des fonds publics notamment en ce qui concerne les infrastructures, nous affirmons que le financement de ce lieu de vacances par des fonds publiques aurait du exiger plus de transparence et le respect de critères environnementaux et sociaux. Nous constatons que ce n’est pas le cas. C’est pourqoi nous ne pouvons être favorable à cet apport financier très important et sans réelle contre partie du promoteur privé.

Dans le cadre de notre campagne, nous organisons plusieurs assemblées citoyennes dont vous pouvez trouver les dates et lieux sur notre site www.fgisere7.fr .
Vous serez les bienvenus afin d’approfondir cet échange épistolaire.

Recevez notre soutien dans votre démarche citoyenne et notre sympathie,

Patrick Bédiat


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable