PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Communiqué sur la grave agression commise contre la MaquiZad le 05 février

par PCSCP.
Mis à jour le samedi 14 février 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE.

L’association Pour des Chambaran Sans Center Parcs (PCSCP) tient à exprimer son indignation et son extrême inquiétude, quant à la grave agression dont a été victime, hier soir, 5 Février, la ZAD de Roybon.
- voir le communiqué de ZAD Roybon pour les détails de l’agression

PCSCP entend mettre en garde les autorités locales et nationales contre le climat malsain entretenu voire suscité par les déclarations de certains élus, tels Monsieur le Député Barbier et Monsieur Perraud, Maire de Roybon.
Depuis plusieurs semaines de nombreux messages de quelques personnes « pro » sur certains réseaux sociaux appellent ouvertement à des actes de violence à l’encontre des « Zadistes ».

Rappelons que les « Zadistes » de Roybon, traités de terroristes par plusieurs élus porteurs du projet, n’ont jamais manifesté la moindre violence envers quiconque, cependant qu’ils ont déjà été victimes de violences physiques de la part d’un citoyen « pro center parc » et de vigiles.

Nous voulons croire que les autorités ont tiré les enseignements de Sivens et sont capables aujourd’hui de faire en sorte qu’aucune violence sur les personnes ne soit permise et qu’aucun climat de terreur ne puisse régner sur la commune de Roybon.

Le Maire de Roybon en porte la responsabilité. Il se doit d’assurer à tous les habitants la sécurité et le respect, et faire en sorte que la vie de la commune permette à chaque citoyen d’exprimer son opinion sans subir d’insultes, de menaces ou de violences.
Après les actes de barbarie de ce début d’année, ces appels à la haine et aux actes de violence à Roybon résonnent avec effroi auprès des citoyens que nous sommes.

Association PCSCP
Roybon, le 6 Février 2015


9 Messages

  • on ne peut plus aller faire ses courses...... Le 7 février 2015 à 12:41, par marcus

    Je pars faire mes courses, je suis arrêté du coté de Roybon par un comité dont l’un des membres ouvre ma portière et un autre se place devant mon véhicule, ils sont bien une vingtaine, ont l’air en colère et tellement persécutés. cela leur donne des droits... c’est comme dans un cauchemar, rien n’est dit mais je suis soupçonné probablement d’aller à la manif...
    Ils me laissent partir, comme à regret. Je ne dois pas être le coupable idéal .
    Alors c’est l’état de siège ?l’état d’urgence ? Depuis quand les particuliers sont-ils autorisés à barrer les routes ? Et si je leur avais dit que j’allais me promener en forêt ?

    Les idées circulent même ( et surtout) quand on leur barre le passage . Multipliez les barrages, vous multipliez le scandale .

    Répondre à ce message

  • Du chômage et des jeux Le 7 février 2015 à 17:35, par Dominique

    Pour les Centers Parcs, il y a bien "quelques" dessous de tables juteux. La nature est gratuite, elle, donc modifions par ordonnances comme ça les "vaches" pourront être traites ! Chez les Romains, du pain et des jeux ( du cirque). Pour nous, plus de pain( d’emplois) mais des parcs d’Astérix, des Centers Parcs, des Futuroscopes, de la "culture" pour troupeaux. Des investissements publics et des bénéfices privés pour abêtir encore un peu plus les moutons. C’est la fuite en avant...

    Répondre à ce message

0 | 5

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable