PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév

par PCSCP.
Mis à jour le samedi 14 février 2015

L’association "Pour les Chambaran Sans Center Parcs" tient à signaler son extrême inquiétude quand à la violence physique et verbale qui se manifeste OUVERTEMENT à Roybon.

Ce qui se joue aujourd’hui est tout simplement une atteinte grave à notre république et à notre démocratie.

Alors que des citoyens, dans l’intérêt général, ont décidé, sur un site PRIVE, de bloquer des travaux précipités qui causeraient des dégâts irrémédiables, alors même que le tribunal administratif a émis un doute sur la validité de l’arrêté préfectoral autorisant la construction du Center Parcs au titre de la « Loi sur l’eau », des citoyens favorables au projet décident, avec l’aval du Maire, de bloquer les routes, entraînant des « expéditions » punitives, confortés qu’ils sont par les propos de haine tenus par certains élus pro-center parcs, sous le regard d’une gendarmerie peu encline à les en dissuader.

Tous les opposants center parcs, qu’ils soient « légalistes » comme nous-mêmes, ou occupants du terrain, n’ont jamais proféré d’insultes ni porté atteinte à l’intégrité physique des personnes.

Le souhait commun des opposants à ce projet est de respecter l’avis des personnes pro-center parcs, en essayant de privilégier l’échange et le dialogue.

Pourtant aujourd’hui à Roybon, il ne fait pas bon, quand on n’est pas d’accord avec la position officielle, d’y aller faire ses courses sous peine de se voir huer ou insulter... Pire encore, en voulant s’y rendre, de se voir menacé pour sa vie ou brutalisé, comme cela est arrivé le week-end dernier à des opposants au projet, lors de leur arrivée à un des barrages routiers des pro-center parcs. Des dépôts de plainte ont été réalisés.

Il est grand temps que les élus prennent leurs responsabilités et se donnent les moyens de faire cesser ce climat de terreur.

A Roybon, le 12 février 2015

Stéphane PERON,
Président de l’association
« Pour les Chambaran sans Center Parcs ».


18 Messages

  • Réponse au Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 12 février 2015 à 21:09, par ALAIN LEFELLE

    Moi aussi, j’en ai marre qu’on crache à la gueule des Zadistes.
    Ce sont des jeunes sympathiques et courageux.

    Je leur ai rendu visite ce jeudi 12 février 2015, mais j’ai bloqué sur un barrage de gendarmes (sympa(s)) qui m’ont demandé mes papiers, ont vérifié ce que j’amenais aux Zadistes pour finalement me dérouter vers Montrigaud.
    Mais par la D118 non gardée, je suis passé.

    Je souhaite également que le discours de nos élus soit plus apaisé et respectueux des gens comme des lois (sur l’eau !).

    Un habitant de Chatte 38160

    Répondre à ce message

  • Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 13 février 2015 à 06:51, par marcus

    la montée de la haine contre les Zadistes réveille le vieux fonds xénophobe , anti républicain , colonialiste, ancré dans la bêtise crasse , enfin toutes ces saloperies qui ont régulièrement jalonné d’ordures notre histoire. J’ai dû attendre plus de cinquante ans pour voir des individus réunis en faction bloquer mon véhicule pour m ’empêcher d’exprimer ma liberté d’opinion. Le printemps doit être celui des Libertés retrouvées. Nous devons aujourd’hui quoique il nous en coûte en confort, en temps, en sueur et en larmes faire de la politique pour ne plus laisser aux commandes la horde des fripons qui tue la République .

    Répondre à ce message

  • Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 13 février 2015 à 10:01, par marine Grollier

    Bonjour,

    Je ne pense pas que mon message apparaisse après modération mais au moins ce sera dit !
    Je distingue deux groupes d’opposants : les opposants légaux, de votre association, qui se battent depuis longtemps contre ce projet, pour des raisons que je ne partage pas mais qui sont louables. Personne ne peut décemment dire qu’il se fiche de l’écologie !
    Il y a de l’autre côté les fameux Zadistes qui, en occupant un site (privé effectivement, mais de façon illégale) tentent d’imposer leur vision de la vie à tous les habitants. Effectivement ils servent votre cause puisqu’ils bloquent le chantier. Mais il la desservent aussi, vous décrédibilisant de par leurs actions, virulentes pour la plupart (incendie et dégradations des engins de chantier etc...). La fin ne justifie pas toujours les moyens. Les zadistes sont un groupe de personne qui ont une vision différente de la société, ce que je respecte, tant qu’on essaye pas de me l’imposer, mais au delà des enjeux écologiques, ils défendent surtout des enjeux politiques (cf leur propre site internet !). L’écologique ne représente qu’un prétexte pour bloquer des projets qu’ils jugent inutiles (inutiles pour qui ??).

    Les pros center parcs, dont je fais partie, ont longtemps attendu des décisions de justice pour l’expulsion de ces occupants illégaux aux comportements plus ou moins respectables, pour revenir à un vrai débat sur cette implantation du center parcs. Cependant, le temps s’écoule et les parties du chantier qui ne sont pas impactées par les décisions de justice ne peuvent toujours pas se faire à cause des zadistes. Ils bloquent alors illégalement des travaux légaux !
    Le week-end dernier une étape symbolique à été franchie, les pros ont prit le taureau par les cornes, faute de réponse à nos revendications. Comprenez-nous !
    Cependant je ne pense pas que les élus distillent des messages virulents envers vous, le mot d’ordre est plus à l’apaisement ! Les seules expressions virulentes à votre égard se font sur notre page Facebook, largement humoristique (chien qui aboit ne mort pas !) Quelques habitants ont pu tenir des propos de vive voix qui, dans l’émotion du sujet, peuvent dépasser leur pensées. Quant aux atteintes physiques, aucune preuve n’etaye votre propos... Mais il est faux de faire passer les pros pour des mercenaires violents et complètement désintéressé de l’écologie.

    Je pense parler au nom de la plus grande majorité d’entre nous quand je dis que ce sujet nous tient à cœur et que nous nous sentons obligés de faire entendre notre voix face à des décisions politiques qui tardent à arriver. Nous ne sommes pas des anti-écologie, les chambarans sont assez grands pour accueillir les promeneurs, les grenouilles et des vacanciers ! Comprennez notre position comme nous comprenons la votre. Nous ne sommes pas contre des opposants qui passent par des voix légales, nous sommes contre les anarchistes !

    Les zadistes partis, le vrai débat pourra recommencer, avec des esprits apaisés. Que le center parcs se fasse ou pas, cette fracture entre les habitants continura après le départ (de gré ou de force) des zadistes. Ils laisseront derrière eux une populations cassée en deux, cela a un mot : la zizanie. C’est tout ce qu’ils apportent !

    Répondre à ce message

    • Communiquè de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 13 février 2015 à 15:27, par Stéphane PERON

      Chère Madame,

      Tout d’abord merci d’avoir pris le temps de vous exprimer ... Comme vous voyez, votre message est paru car il est poli et nous permet d’avancer sur la voie de l’échange respectif.

      Vous revenez sur la position des zadistes que vous définissez, peut être à raison, d’anarchistes ... Je n’en sais rien.
      Leurs idées certes peuvent déranger mais quand on prend le temps de lire ce qui est écrit, ils partagent une expérience qui pourrait être profitable à toute la société ..
      Car notre société est figée ..dans des carcans de domination de quelques uns sur tout le reste .. Ce n’est pas un scoop chaque année, les plus riches deviennent de plus en plus riches, et les pauvres de plus en plus pauvres ... Et bien sur il y a des exceptions ... Mais je parle de moyenne...

      Pourquoi ? Parce que notre culture européenne, occidentale, fonctionne sur le système de la domination ... Tout s’acquiert par la force .. Et non la coopération et la prise des vrais besoins de chacun et donc la prise en compte de la nature ...

      Vous parlez de violence à l’encontre de machines ... Je vous demande de relativiser une seconde cette notion en la comparant aux violences faites sur des êtres humains sensibles ... Par exemple, le fait qu’on ait trainé un "zadistes" par les cheveux jusqu’à évanouissement me paraît plus approprié que pour une machine ... c’est même de la cruauté pure.

      Pour les machines, le terme sabbotage n’est-il pas plus approprié ?

      Concernant le fait que le défrichement soit légal .. Oui c’est juste ... Mais il est complètement illégitime !! et a été réalisé en force, contre les résultats de l’enquête publique, de l’avis de l’ONEMA, du CNPN ...
      Il a été démarré 3 jours à peine après la signature de l’arrêté pour couper l’herbe sous le pied des recours car nos 3 associations avaient annoncé qu’elles iraient en justice .. Donc il y a bien une volonté manifeste d’imposer ce défrichement par la force ..
      De plus, le défrichement a commencé début octobre, un des mois d’octobre les plus chauds jamais constaté .. cela a été un vrai carnage écologique sur place car les animaux au sol n’ont pas eu le temps de regarder leurs abris d’hivers. ( si certains ont pu être épargnés par les machines de 30 tonnes )

      Les zadistes sont alors intervenus dans l’esprit de désobéissance civique en cherchant depuis à expliquer dans la non-violence ( je maintiens ce terme ) à tous, le pourquoi de leurs actions...
      S’ils n’étaient pas intervenu, tout aurait été déja défriché !!! alors même que les juges aient le temps d’examiner les recours !
      C’est une course contre la montre a laquelle sont maintenant habitué les grands groupes pour étouffer toute contestation.

      Rappelons sur ce déni de démocratie que le tribunal de Grenoble de s’y est pas trompé en emettant un doute sur la légalité de l’autorisation et la suspendant ... sur un des motifs suivant : la non consultation de la commission nationale des débats publics ... ( alors que le groupe l’a fait pour les projets du Jura et de Saone et Loire, 2 fois plus petits !! )

      Bien cordialement,

      Stéphane PERON
      Le président

      Répondre à ce message

      • Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 13 février 2015 à 20:31, par Durand Huguette

        Monsieur Péron, je suis pro Center Parcs car je suis pour l’emploi dans ce bassin d’emploi sinistré. Si je peux comprendre les opposants historiques animés par de vraies inquiétudes sur l’impact écologique, je regrette la présence des zadistes dont l’écologie n’est qu’un pretexte. Leur discours est exclusivement politique, et tentent de nous imposer une vision du monde, et un mode de vie différent. Ils décident hors démocratie de ce qui est utile ou pas, par la force, en investissant illégalement un terrain privé.
        Demain ils partiront, vraisemblablement, et laisseront derrière eux une population divisée et un camp à nettoyer.
        Aujourd’hui, j’en veux à ces zadistes donneurs de leçons grâce à qui peut-être le chômage perdurera dans notre petit coin de France.
        Les traces seront douloureuses et vont marquer notre territoire pour longtemps.
        J’ai peur que cette situation dégénère, notre population se sentant envahie et agressée.
        Je peux comprendre que vous défendiez leur présence, mais je les trouve bien encombrants, pour vous comme pour nous.
        Madame Durand

        Répondre à ce message

      • Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 16 février 2015 à 20:23, par Stéphane PERON

        Re,

        Je souhaiterais apporter des précisions par rapport à ce que j’ai évoqué car il apparaît à la lecture de vos messages respectifs que des éléments du dossier n’aient pas été correctement interprétés. ...

        Quand que je dis que le défrichement est légal...je parle bien évidemment de l’autorisation accordée par la préfecture en 2010 au même titre que le permis de construire..
        Sauf que ce projet a été saucissonné dans le temps concernant le traitement des dossiers...et s’il manque une autorisation ...exercer les autorisations précédentes reviendrait à agir dans l’illégalité.
        Le tribunal, en suspendant l’autorisation "Loi sur l’eau" suspend de fait tout le projet car le site étant recouvert à 85% de zones humides et sur l’aire d’alimentation de la nappe phréatique, tout travail dessus va forcément concerner le périmètre de la Loi sur l’eau.

        Pour revenir sur l’incendie des machines il y a plusieurs mois...je parlais de sabotage et non de violence...mais rien ne prouve que cela concerne les occupants actuels du site ! Il est tellement facile de faire des raccourcis accusateurs quand on est frustré d’une situation....

        Vous n’imaginez même pas ce que la violence destructrice de ces machines sur un site aussi sensible a pu toucher comme personnes .... il en suffit d’une, seule, décidée et on attribue ces faits à tous les opposants...voyez comme c’est réducteur et donc forcément loin de la réalité.

        Cordialement
        Stéphane PERON

        Répondre à ce message

    • Qulques petites remarques Le 13 février 2015 à 21:31, par zep

      Je réagis en lisant votre prose, vous parlez de prendre le taureau par les cornes, je dirai que c’est plutôt par les cheveux que le taureau reconverti en vilain zadiste a été traîné... On va vous apprendre à discuter non de non !

      J’y étais, samedi, dans les bois, après les 2 heures de marche qu’il nous a fallu pour les rejoindre grâce aux barrages des miliciens bénévoles de center parc.

      Ambiance extra, calme, respectueuse de chacun(e), joyeuse, déterminée, constructive, voilà comment je décrirai mes impressions sur cette journée une fois arrivé.

      Le dialogue avec les partisans aurait pu avoir lieu dans l’après midi, mais comme ceux ci avaient une tronçonneuse en marche et des masses en main, ça n’a pas été possible... Et en plus ils sont restés à lointaine distance, va discuter avec !

      Bon, on repart, nouvelle marche agréable dans cette belle forêt, et en arrivant au parking, oh surprise ! C’est les gendarmes qui nous attendent, devant notre voiture qui a fini de brûler, ainsi que celle d’à côté !

      Bravo les miliciens, vous êtes des hommes courageux (pas trop de femmes dans ces fines équipes...), mais pour dialoguer il ne fallait pas mettre le feu et vous sauver, plutôt nous attendre ou laisser votre téléphone, qu’on discute !

      Et pour finir une question qui me taraude depuis lundi :
      Comment se fait t’il que la presse parle d’un incendie dans la nuit de samedi à dimanche alors qu’il a eu lieu vers 14h30 ?
      La désinformation, c’est les gendarmes ou le dauphiné qui la propage ? A qui cela profite ?

      Il parait même qu’il a été question de nous comme de zadistes grenoblois repérés et présents depuis 2 mois... Ca aurait pu mais c’est totalement faux, pour les occupants de l’autre voiture aussi, (les gendarmes qui nous ont longuement interrogés le savent bien) qui se charge de créer ces belles histoires ?

      Répondre à ce message

  • Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 13 février 2015 à 13:02, par seb

    Bonjour,

    Il y a d’un coté les pro center parcs sincères, ceux qui croient vraiment que center parcs peut apporter quelque chose au territoire puis il y a les autres qui tentent d’imposer leur vision politique en proposant un projet qui fait parti de ceux qui nous ont amené les crises financières successives depuis 40 ans.

    Il y a des pro center parcs qui sont dans la retenue, et des pro center parcs qui sont dans la violence, verbale ou physique... Les personnes qui se rependent sur facebook sont dans la violence, certain dans la violence verbales, d’autres dans la diffamation (voir les images ou photo detournées) et d’autres sont dans l’etapes du dessus, près a en découdre, organisant des patrouilles dans le village, des barrages.... Ces personnes qui s’expriment sur facebook n’ont de cesse de decortiquer chaque mot, chaque reflexions des anti-centerparcs sans savoir s’ils sont zadistes ou pas...

    Vous parlez de dialogue, de débat, tout cela est louable, mais qui chez vous écoutera ce qu’on a à dire ? les élus de Viriville, qui viennent de censurer un evenement sans lien avec le center parcs ? Barbier ou Bachasson : qui nous ont dénigrés depuis le début ? Perraud qui raconte n’importe quoi et qui bouscule des opposants en pleine rue ?

    Le chantier est effectivement bloqué mais pas par les zadistes mais par la décision de justice rendue en décembre par le tribunal administratif, croyez vous que si Pierre et Vacances avait réellement le droit de continuer les travaux, il se serait gêné, lui qui n’a pas attendu les délais de recours pour les commencer ?

    Vous parlez de fracture dans la population, pensez vous vraiment qu’elle soit le fait des zadistes ? N’est elle pas le fait des élus qui refusent depuis le début de debattre avec nous. Pour la petite histoire, lors des première réunion publiques sur le sujet (2005 ?) il y avait 4 ou 5 opposants qui voulaient participer au débat, ceux ci se sont vus refuser l’accès à la salle par les élus présents (Nucci, Barbier, Bachasson, Binet...) et on du attendre sous la pluie la finn de la réunion pour discuter avec des élus qui en sortaient.

    Répondre à ce message

  • Communiqué de presse de l’association PCSCP du 12 fév Le 13 février 2015 à 19:20, par marcus

    chère madame, votre message est extrêment habile, en ce sens qu’il se voudrait impartial ( le coup est classique, on se pose en médiatrice sans passion et tout à fait sereine) mais on voit bien que vous abusez d’une réthorique cousue de fil blanc . Vous présupposez de la part de PCSCP une censure qui n’existe que dans votre camp .(interdiction d’un festival à Viriville ).Vous désignez une violence qui n’existe que chez vos amis( barrages illégaux des voies publiques et actes agressifs sur les personnes) vous dénoncez une anarchie imaginaire car la véritable anarchie est engendrée par des élus autocrates , crispés et dépassés par une révolte qui va bien au-dela de l’opposition à Center Parcs. C’est un refus de la colonisation des territoires, du saccage, de la colonisation des esprits, de la mise au pas des pensées non-conformes . En somme vous n’avez rien compris à ce qui se passe. Derrière les Zadistes il existe un immense mouvement d’opinion qui les soutient composé de tous les citoyens épris de liberté et ce ne sont pas les manifestations pathétiques de quelques gros bras manipulés qui inverseront le cours de l’histoire.Je suis d’accord avec vous sur un seul point : Roybon restera marquée par des séquelles et des fractures qui malheureusement de par la violence des Pro center parcs ne sont pas prêtes de s’oublier.Voilà pour l’image de la Commune.Ce n’est pas brillant.

    Répondre à ce message

0 | 5 | 10

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable